Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Moon fait part de son objectif de neutralité carbone aux grands dirigeants étrangers

Actualités 23.11.2020 à 15h55
Le président Moon Jae-in prend la parole le dimanche 22 novembre 2020, depuis Cheong Wa Dae, lors du sommet du G20 de Riyad, en Arabie saoudite, qui se tient par visioconférence.

SEOUL, 23 nov. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a réaffirmé l'objectif de devenir neutre en carbone d'ici 2050 durant un discours au sommet virtuel du G20, a indiqué ce lundi Cheong Wa Dae.

Moon a décrit l'engagement de Séoul comme un «défit audacieux» pour transformer la structure des entreprises concernées et l'approvisionnement en énergie, selon le porte-parole présidentiel Kang Min-seok.

«C'est une tâche qui peut être résolue seulement à travers la coopération internationale», a souligné Moon, selon Cheong Wa Dae, lors de sa participation à la séance du deuxième jour du sommet annuel tenu en visioconférence la nuit dernière (heure de Séoul).

Le sommet, qui en était à son deuxième et dernier jour et était présidé par l'Arabie saoudite, s'est focalisé sur la construction d'un avenir «inclusif, durable et résilient» dans un monde frappé par le nouveau coronavirus (Covid-19).

Avant la fin de cette année, a-t-il ajouté, Séoul projette d'établir un plan à long terme pour parvenir à cet objectif et de déposer le renouvellement des Contributions déterminées au niveau national (CDN) aux Nations unies (ONU) sous l'accord de Paris sur le climat.

La Corée du Sud projette de réduire ses gaz à effet de serre de 37% par rapport au niveau activités normales (BAU) d'ici 2030.

Dans le but de réaliser l'objectif, la Corée du Sud doit changer sa politique énergétique et mettre davantage l'accent sur l'économie verte, a dit le président, alors qu'il a parlé de son initiative du New Deal vert de son administration conçu pour développer les industries écologiques, créer des emplois et encourager la croissance intelligente et durable.

Moon a également souligné l'importance du partage par les nations avancées de leurs technologies et expériences pour la promotion des entreprises vertes avec les pays en voie de développement.

«En tant que pays de puissance moyenne responsable, (la Corée du Sud) fera de son mieux pour mener la coopération internationale, en jouant un rôle de pont entre les pays avancés et en voie de développement», a indiqué Moon.

Il s'est engagé à soutenir toujours les nations en voie de développement à travers le Fonds vert pour le climat (FVC) et l'Institut mondial de la croissance verte (GGGI).

Achevant le sommet, Moon et les dirigeants des 19 autres principales économies, dont le président américain Donald Trump et le président chinois Xi Jinping, ont soutenu la plate-forme de l'économie circulaire du carbone (CCE) visant à réduire les émissions avec sa structure 4R : réduction, réutilisation, recyclage et retrait.

«La CCE est une approche volontaire, holistique, intégrée, ouverte, pragmatique et complémentaire pour promouvoir la croissance économique en améliorant la gestion de l'environnement à travers la gestion des émissions dans tous les secteurs, mais pas limitée à l'énergie, l'industrie, la mobilité et l'alimentation», selon la Déclaration des chefs d'Etat du G20 de Riyad 2020.

Ils sont convenus de «ménager aucun effort» pour que tous les peuples aient un «accès abordable et équitable» aux diagnostics, soins et vaccins sûrs et efficaces liés au Covid-19.

«Nous continuerons d'étudier des moyens concrets de faciliter la circulation des personnes d'une manière qui ne nuise pas à nos efforts de protection de la santé publique», a dit la déclaration.

Par ailleurs, Moon s'est engagé dans une diplomatie intensive multilatérale, dont une série de réunions annuelles organisées en ligne par l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) et la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (Apec) au cours des deux dernières semaines.

Ce lundi, le président a pris son premier jour de congé annuel de 2020, a fait savoir un officiel de Cheong Wa Dae à des journalistes.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page