Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) La ville de Séoul durcit les mesures antivirus jusqu'à la fin de l'année

Actualités 23.11.2020 à 17h12

SEOUL, 23 nov. (Yonhap) -- La municipalité de Séoul a annoncé ce lundi des mesures antivirus renforcées jusqu'à la fin de l'année, notamment une réduction des transports en commun la nuit et une interdiction des rassemblements impliquant 10 personnes ou plus.

Les mesures entreront en vigueur mardi dans le cadre d'une nouvelle campagne intitulée «Période de pause d'urgence pour 10 millions de citoyens» dans un contexte de pic de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) à Séoul et dans la grande région de la capitale. Lundi à minuit, la même région relèvera ses règles de distanciation sociale au niveau 2 au sein d'un système qui en compte cinq.

Le maire par intérim de Séoul, Seo Jeong-hyup, a également déclaré lors d'un point de presse en ligne que la municipalité appliquerait des règles de distanciation sociale plus strictes dans 10 établissements clés, y compris les maisons de retraite médicalisées et les restaurants.

Myeongdong, un quartier commerçant de Séoul généralement bondé de touristes, est quasiment vide le 23 novembre 2020.

«Nous avons décidé de prendre des mesures préventives équivalentes au niveau 3 compte tenu du risque élevé d'infection créé par les caractéristiques uniques de Séoul, telles que sa forte densité de population et le grand nombre de personnes qui voyagent dans et hors de la ville», a expliqué Seo.

Séoul a signalé 112 nouveaux cas de Covid-19 dimanche, soit le cinquième jour consécutif avec plus de 100 infections.

A partir de mardi, les autobus circuleront à un rythme réduit de 20% après 22h. Pour laisser suffisamment de temps aux ajustements, la même réduction s'appliquera aux métros à partir de vendredi. Si nécessaire, la municipalité prévoit également d'arrêter de faire fonctionner le métro à 23h au lieu de minuit.

La ville de Séoul n'a pas donné de date de fin pour le calendrier ajusté. Pendant ce temps, l'interdiction des rassemblements restera en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

Interrogé sur la grève et le rassemblement prévus mercredi par la Confédération coréenne des syndicats (KCTU), Seo a appelé à la retenue mais s'est arrêté avant d'évoquer les mesures que la municipalité prendra si les rassemblements de masse se déroulent.

Les 10 installations clés soumises aux règles de distanciation sociale renforcées sont les établissements de culte, les lieux de travail, les centres de soins infirmiers, les gymnases intérieurs, les restaurants, les cafés, les entreprises de vente directe, les bains publics, les bars karaoké, les cybercafés et les instituts privés.

Le maire par intérim a appelé les lieux de culte à organiser tous les services en ligne, bien que les règles de niveau 2 autorisent jusqu'à 20% de la capacité d'accueil pour les services en personne.

Les centres d'appels, qui ont été un foyer d'infections, ont été exhortés à réduire de moitié le personnel présent dans les bureaux.

Les établissements de soins infirmiers et les centres d'hébergement pour personnes âgées interdiront aux patients de sortir ou de recevoir des visiteurs.

Les salles de sport fermeront à 21h et auront l'interdiction de proposer des douches là où il est difficile de porter un masque. Leur capacité sera plafonnée pour garantir que les utilisateurs restent à deux mètres les uns des autres.

En plus d'exiger que les cafés proposent uniquement des consommations à emporter et des livraisons, les restaurants feront de même après 21h. Conformément aux règles de niveau 2, la mairie de la ville a déclaré qu'elle exhortait les clients à rester à deux mètres les uns des autres lorsqu'ils attendent leurs commandes et à s'abstenir de parler en mangeant.

Dans les académies privées, la restauration sera interdite, tandis que les salles d'étude et autres espaces communs plafonneront leur capacité à 50%.

Le maire par intérim de Séoul, Seo Jeong-hyup, donne un point de presse à l'hôtel de ville de la capitale, le 23 novembre 2020. (Photo fournie par la municipalité de Séoul. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page