Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le chef de la diplomatie chinoise attendu en Corée du Sud

International 25.11.2020 à 11h38

SEOUL, 25 nov. (Yonhap) -- Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi doit arriver ce mercredi à Séoul pour s'entretenir, entre autres, avec la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha, alors que le président élu américain Joe Biden envisage de solidifier les alliances démocratiques américaines pour réaffirmer son leadership mondial.

Après son voyage de deux jours au Japon, Wang va prendre la direction de la Corée du Sud avec l'espoir d'utiliser sa visite pour tenter de rallier davantage Séoul à ses côtés alors que la rivalité stratégique entre Washington et Pékin devrait se poursuivre sous l'administration Biden.

Le voyage de Wang a pris des connotations géopolitiques, alors que Biden a promis de rassembler les alliés de l'Amérique et d'autres partenaires dans le cadre d'un «Sommet pour la démocratie» mondial visant à renforcer le multilatéralisme et à faire face aux défis internationaux, y compris peut-être l'affirmation croissante de la Chine.

Kang et Wang prévoient de s'entretenir jeudi pour discuter des échanges bilatéraux de haut niveau, de la situation sur la péninsule coréenne et dans la région, tout comme les problèmes mondiaux et d'autres questions d'intérêt commun, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

L'ordre du jour de leurs pourparlers inclura probablement les efforts des pays pour organiser une visite en Corée du Sud du président chinois Xi Jinping et les tractations de Séoul dans le but d'accueillir un sommet trilatéral entre les dirigeants de la Corée du Sud, de la Chine et du Japon.

L'ambassadeur de Chine à Séoul, Xing Haiming, a déclaré que le voyage de Xi dans la capitale sud-coréenne serait possible lorsque la pandémie de Covid-19 se calmera, mais une troisième vague épidémique a assombri les chances de Xi de faire un voyage précoce ici.

Kang et Wang pourraient également échanger leurs points de vue sur les questions liées à la Corée du Nord, la coopération économique et les efforts conjoints pour lutter contre la pandémie.

Wang devrait également rencontrer d'autres responsables du gouvernement et du parti au pouvoir, notamment l'ancien chef du Parti démocrate Lee Hae-chan, le conseiller spécial présidentiel à la sécurité Moon Chung-in et le député Song Young-gil, président de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

Wang devait initialement venir à Séoul le mois dernier, mais il a retardé son voyage, probablement en raison d'une importante réunion du Parti communiste chinois à la fin du mois dernier et de l'élection présidentielle américaine.

Sa dernière visite dans la capitale sud-coréenne remonte à décembre de l'année dernière.

La ministre des Affaires étrangères, Kang Kyung-wha (à dr.), et son homologue chinois Wang Yi échangent une poignée de main au ministère à Séoul, le mercredi 4 décembre 2019.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page