Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Une vis desserrée d'un détecteur de sécurité considérée comme responsable du passage de la frontière non détecté d'un nord-coréen

Actualités 26.11.2020 à 15h22
Des membres du corps des Marines patrouillent le long d'une clôture de barbelés à la frontière occidentale de l'île de Yeonpyeong.

SEOUL, 26 nov. (Yonhap) -- Une vis desserrée a empêché un capteur de sécurité à la frontière de détecter un Nord-Coréen escaladant les clôtures barbelées afin de tenter de faire défection au Sud, ont déclaré ce jeudi des officiels militaires.

L'homme, dont l'identité n'a pas été révélée a été capturé le 4 novembre, 14 heures après avoir traversé la frontière pour probablement essayer de faire défection. L'armée a été fortement critiquée dans le sillage de cette faille de sécurité.

Suite à une inspection, l'armée a indiqué qu'une des vis du système de contrôle du détecteur s'était desserrée, apparemment en raison de facteurs extérieurs, comme des vents forts et des pluies, provoquant l'absence de sonnerie au moment où l'homme a grimpé sur les clôtures.

L'armée analysera tous les détecteurs installés à la frontière afin de vérifier si les autres sont bien équipés pour correctement traiter des situations similaires et les remplacer si nécessaire.

Les détecteurs ont été installés dans le cadre des efforts du pays pour établir un système technologique de sécurité le long de la frontière, mais les officiels ont indiqué que l'armée n'avait pas de lignes directrices sur l'inspection régulière de ces parties.

«Nous remplacerons les vis par d'autres qui ne se desserrent pas», a précisé un officier, ajoutant que l'armée effectuera une amélioration rapide de l'ensemble du système scientifique de sécurité dans la région frontalière.

Le ministre de la Défense Suh Wook a fait savoir plus tôt qu'il ne considérait pas l'incident comme un autre échec des opérations de sécurité frontalière de l'armée, en reconnaissant toutefois qu'il y avait quelques points à éclaircir.

Le Nord-Coréen, qui est probablement un gymnaste, a été retrouvé à environ 1,5 km au sud des clôtures.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page