Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : nouveau record en 8 mois avec 583 cas, la 3e vague épidémique prend de l'ampleur

Actualités 26.11.2020 à 15h42

SEOUL, 26 nov. (Yonhap) -- Le nombre quotidien de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) a dépassé ce jeudi la barre des 500 pour la première fois en plus de huit mois à cause des clusters d'infections sporadiques dans tout le pays alors que les autorités sanitaires s'efforcent d'endiguer une troisième vague d'infections.

Le pays a ajouté 583 nouveaux cas de Covid-19, dont 553 infections locales, portant le nombre total à 32.318, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

C'est la première fois que le pays déclare plus de 500 cas quotidiens depuis le 6 mars, quand le chiffre a atteint 518 suite à des contaminations massives à Daegu, ville située dans le sud-est du pays.

Le chiffre est également supérieur au pic enregistré pendant la deuxième vague épidémique du pays le 27 août, où 441 cas ont été confirmés en une seule journée.

Le bilan quotidien reste à trois chiffres depuis le 8 novembre alors qu'il était au-dessus du seuil des 300 du 18 au 22 novembre. Il a baissé à 271 lundi mais rebondi à 349 mardi et à 382 mercredi.

Des membres du personnel médical en combinaison de protection mènent un test de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) à Séoul, le jeudi 26 novembre 2020.

Les autorités sanitaires se battent pour contenir une troisième vague avant l'examen national d'entrée à l'université prévu jeudi prochain mais les clusters d'infection identifiés au sein de réunions privées, d'établissements publics, d'hôpitaux et de l'armée affaiblissent leurs efforts de quarantaine.

«Nous sommes dans une situation où des infections peuvent se produire dans n'importe quel lieu où nous vivons», a averti le ministre de la Santé, Park Neunghoo. «Face à la troisième vague de contaminations qui prend de l'ampleur et de la vitesse, nous devons suivre strictement les règles de distanciation sociale.»

Les 17 grandes villes et provinces ont toutes rapporté des cas additionnels.

Parmi les nouveaux cas locaux, 402 ont été identifiés dans le grand Séoul, qui abrite la moitié de la population du pays.

Séoul a ajouté 208 autres cas alors que la province du Gyeonggi, entourant la capitale, et la ville portuaire occidentale d'Incheon ont rapporté respectivement 177 et 17 cas.

La province du Gyeongsang du Sud, dans le sud-est du pays, a recensé 45 nouvelles infections et Busan, la deuxième plus grande ville du pays, en a ajouté 19.

La province du Jeolla du Nord et celle du Chungcheong du Sud ont recensé chacune 16 autres contaminations.

Le nombre de nouveaux cas importés s'est élevé à 30, en hausse de 19 par rapport à la veille. Le bilan des cas importés du pays est actuellement de 4.504.

Parmi les nouvelles infections importées de l'étranger, six sont venues des Etats-Unis, suivis de l'Indonésie avec quatre.

Des soignants discutent avec des visiteurs dans une clinique de dépistage à Séoul, le jeudi 26 novembre 2020.

Afin de mieux répondre à l'envolée de cas de Covid-19, les autorités ont relevé le niveau de distanciation sociale d'un cran à 2, le troisième niveau le plus élevé dans le système à cinq niveaux du pays, dans la zone métropolitaine de Séoul, où la majorité de cas ont été identifiés. Elles ont aussi commencé à appliquer des mesures renforcées à partir de mardi.

D'autres municipalités mettent en œuvre des règles de distanciation plus strictes en fonction de leur situation. La distanciation de niveau 1,5 est appliquée dans la province du Gangwon et celles du Jeolla du Sud et du Nord, situées dans le sud-ouest du pays.

Cependant, comme le nombre de contaminations ne montre aucun signe de ralentissement, les autorités sanitaires devraient examiner l'option d'appliquer des règles de distanciation sociale renforcées à travers le pays.

En vertu du niveau 2, les discothèques et d'autres installations de divertissement à haut risque doivent suspendre leurs activités et les salles de mariage ainsi que les salons funéraires sont obligés de limiter le nombre de visiteurs à un maximum de 100.

Les cafés ne peuvent offrir que des consommations à emporter et des services de livraison. Les restaurants ont l'interdiction de servir après 21h.

Les autorités sanitaires ont déclaré que la tendance à la hausse du nombre d'infections devrait se poursuivre pour l'instant. Elles prévoient que les effets des mesures de distanciation sociale renforcées dans les principales régions apparaîtront à partir de la semaine prochaine.

Toutefois, la KDCA a dit qu'il était trop tôt pour discuter de l'élévation des mesures de distanciation sociale dans la zone métropolitaine de Séoul au niveau 2,5.

Les restrictions de niveau 2,5 peuvent être imposées, si le nombre moyen quotidien d'infections locales franchit le seuil des 400 pendant une semaine.

Des élèves maintiennent une distance de sécurité en attendant de se soumettre à des tests de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) dans un collège à Gwangju, le jeudi 26 novembre 2020.

La Corée du Sud a signalé deux autres décès pour un bilan de 515 morts.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique s'est élevé à 78, en repli de trois par rapport à la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 26.950, soit 125 de plus qu'un jour plus tôt, avec 4.853 personnes placées en isolement pour des traitements, en hausse de 456 par rapport à la veille.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page