Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La ministre de l'Education appelle à une participation nationale à la lutte antivirus à l'approche de l'examen d'entrée à l'université

Actualités 26.11.2020 à 17h21
Ministre de l'Education

SEOUL, 26 nov. (Yonhap) -- La ministre de l'Education Yoo Eun-hye a appelé ce jeudi les Sud-Coréens à participer à la lutte destinée à contrer le rebond des infections au nouveau coronavirus (Covid-19) alors que l'examen national d'entrée à l'université aura lieu la semaine prochaine.

«(Je) demande à tous les Sud-Coréens de ne pas participer à des réunions sociales pendant une semaine, dans l'esprit des parents des élèves qui s'apprêtent à passer l'examen (d'entrée à l'université)», a déclaré la ministre lors d'une conférence de presse tenue au complexe gouvernemental à Séoul.

Yoo a demandé notamment aux jeunes dans la vingtaine de respecter les règles sanitaires car 19% des patients sont âgés de 20 à 29 ans et que nombre d'entre eux sont asymptomatiques.

«(Nous) recommandons aux familles des candidats de maintenir une distance sociale à domicile et de les enjoindre à ne pas se rendre aux instituts académiques et installations polyvalentes», a-t-elle ajouté. Pas moins de 70% des parents des élèves infectés par le Covid-19 en novembre pensent qu'ils ont contracté le virus via d'autres membres de famille, selon le ministère de l'Education.

Le test d'aptitude à l'université (College Scholastic Ability Test, CSAT), prévu le 3 décembre prochain, est le plus important événement scolaire annuel du pays. Pour assurer le bon déroulement de l'examen, les institutions publiques et les marchés boursiers commencent une heure plus tard pour réduire les embouteillages de sorte à ce que les élèves puissent arriver aux centres d'examen à l'heure.

Un total de 493.433 candidats se sont inscrits au CSAT cette année, selon les autorités.

Le ministère de l'Education a fait part de son intention d'organiser le CSAT comme prévu et décidé d'étendre les horaires des centres de dépistage du Covid-19 la veille du test pour parer à toute éventualité.

Selon le ministère de l'Education, 21 des candidats ont été confirmés comme ayant contracté le Covid-19 et 11 sont actuellement en auto-isolement.

Les patients passeront l'examen dans les hôpitaux et centres de soins où ils se trouvent et ceux en auto-quarantaine le passeront dans des centres d'examen séparés.

Le gouvernement a réservé des lits hospitaliers pour 172 élèves patients qui doivent passer l'examen et des centres d'examen pouvant accueillir jusqu'à 3.800 élèves en isolement.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page