Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Wang met en avant la «robustesse» et la «vitalité» des liens entre Séoul et Pékin

Actualités 26.11.2020 à 18h34
La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha salue son homologue chinois Wang Yi avec le coude avant leur réunion le jeudi 26 novembre 2020, au ministère des Affaires étrangères à Séoul. (Pool photo)

SEOUL, 26 nov. (Yonhap) -- Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a mis en avant ce jeudi la «robustesse» et la «vitalité» des relations de son pays avec la Corée du Sud en soulignant que sa visite à Séoul malgré la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) montrait à quel point Pékin estime le partenariat bilatéral.

Wang a formulé ces remarques au début des discussions avec la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha. Il était attendu qu'il profite de son voyage pour essayer d'entraîner Séoul de son côté dans un contexte où le président élu américain Joe Biden envisage de renforcer les réseaux d'alliance américains afin de réaffirmer son leadership.

«Ma visite en Corée du Sud, au moment où la situation liée au Covid-19 n'est pas encore terminée, a l'intention de montrer l'importance que nous accordons aux relations Chine-Corée du Sud à travers une action concrète, et manifeste la confiance que la Corée du Sud peut l'emporter contre le Covid-19», a souligné Wang.

«Ayant subi l'épreuve du Covid-19, les relations bilatérales montrent maintenant de la robustesse et l'apparition d'une plus grande vitalité», a-t-il ajouté.

Wang a aussi indiqué que la Corée du Sud et la Chine travaillaient ensemble pour «contribuer à sauvegarder la paix et la stabilité régionale, à promouvoir l'intégration économique régionale et à restaurer le système de gouvernance mondial», sans développer davantage.

Kang a noté que la visite de Wang montrait l'étroite coopération entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays.

«Avant le 30e anniversaire de l'établissement des liens bilatéraux en 2022, je souhaite un échange d'opinions sur les manières d'étoffer le partenariat stratégique entre les deux pays», a dit Kang.

La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha prend la parole lors d'une réunion avec son homologue chinois Wang Yi, le jeudi 26 novembre 2020, au ministère des Affaires étrangères à Séoul. (Pool photo)

Durant leurs discussions, Kang et Wang ont parlé de l'organisation d'une visite à Séoul du président chinois Xi Jinping, de la coopération anti-virus et des moyens pratiques de renforcer les liens bilatéraux, ainsi que de la dénucléarisation de la péninsule coréenne et d'autres questions régionales et internationales, a indiqué un responsable du ministère.

Wang a réaffirmé la volonté de la Chine de concrétiser la visite de Xi en Corée du Sud, disant que les échanges lors des sommets sont cruciaux pour le développement des relations bilatérales. Wang a plus tard indiqué aux journalistes que la visite de Xi pourrait avoir lieu «dès que les conditions seront remplies».

Les deux ministres sont convenus de continuer la coopération pour que Séoul accueille un sommet trilatéral entre la Corée du Sud, la Chine et le Japon, réaffirmant l'importance de la coopération entre les pays sur fond de pandémie, a fait savoir le responsable.

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi prend la parole lors d'une réunion avec son homologue sud-coréenne, Kang Kyung-wha, le jeudi 26 novembre 2020, au ministère des Affaires étrangères à Séoul. (Pool photo)

Quant aux questions liées à la Corée du Nord, les ministres ont partagé la même idée que la situation dans la péninsule est «fluide» alors que le Nord observe la transition de pouvoir aux Etats-Unis avec une position attentiste.

Les ministres ont aussi partagé le principe de lancer un comité chargé d'élaborer une feuille de route pour le futur développement des relations Séoul-Pékin avant le 30e anniversaires de l'établissement de leurs relations bilatérales.

Avant le 30e anniversaire et les Jeux olympiques d'hiver de Pékin, deux événements en 2022, Kang et Wang sont convenus de travailler ensemble pour réaliser de plus grands échanges culturels l'année prochaine et en 2022, et d'accélérer l'adoption d'une feuille de route conjointe de coopération économique pour la période 2021-2025.

Kang a appelé à la coopération active de la Chine afin de redynamiser les échanges culturels, a indiqué le responsable, sur fond de restrictions continues de la Chine à l'encontre des contenus culturels coréens, qui ont été mises en œuvre suite à la querelle autour de l'installation d'un système anti-missile américain en Corée du Sud.

Wang a exprimé son soutien à l'initiative de coopération en Asie du Nord-Est en termes de contrôle des maladies infectieuses et de santé publique, proposée par Séoul, a indiqué le ministère.

Wang a aussi invité Kang à visiter la Chine.

La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha salue son homologue chinois Wang Yi avec le coude avant leur réunion le jeudi 26 novembre 2020, au ministère des Affaires étrangères à Séoul. (Pool photo)

Après un déjeuner avec Kang, Wang a rendu une visite de courtoisie au président Moon Jae-in au bureau présidentiel, Cheong Wa Dae.

Wang rencontrera aussi d'autres officiels gouvernementaux et du parti au pouvoir, comme l'ancien chef du Parti démocrate Lee Hae-chan, le conseiller spécial présidentiel à la sécurité Moon Chung-in et le député Song Young-gil, président de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

La dernière visite de Wang à Séoul a eu lieu en décembre de l'année dernière.

mjp@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page