Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Moon demande à Wang Yi de jouer un rôle dans les relations intercoréennes

Actualités 26.11.2020 à 20h00
Le président Moon Jae-in (à droite) serre la main du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi à Cheong Wa Dae à Séoul le 26 novembre 2020.
Le président Moon Jae-in (à droite) s'entretient avec le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi à Cheong Wa Dae à Séoul le 26 novembre 2020.

SEOUL, 26 nov. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a rencontré le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi à Cheong Wa Dae ce jeudi et a souligné que son administration ne cessera pas de rechercher une paix durable dans la péninsule.

«Notre gouvernement n'arrêtera pas ses efforts pour mettre un terme (formel) à la guerre dans la péninsule coréenne et pour parvenir à une dénucléarisation complète avec la communauté internationale, y compris la Chine», a déclaré Moon à Wang au début de leur réunion, en présence des médias. La guerre de Corée (1950-53) s'est terminée par un armistice et non par un traité de paix.

Le président a remercié la Chine pour son «rôle constructif et sa coopération» jusqu'à présent dans le processus de paix en Corée.

Il a ensuite demandé à Wang, qui est également conseiller d'Etat, de jouer «de nombreux rôles» dans le développement des relations Séoul-Pékin et des liens intercoréens.

En réponse, Wang a réaffirmé le soutien de la Chine au développement des liens intercoréens et au processus de paix, et a promis la coopération continue de son pays, a indiqué Cheong Wa Dae dans un communiqué.

Moon a souligné que la Corée du Sud et la Chine ont poursuivi divers échanges bilatéraux malgré la pandémie de Covid-19, ce qui constitue un «cas exemplaire» de coopération internationale.

Il a aussi souligné que les deux voisins ont rapidement mis en place un système d'entrée «accélérée» pour permettre aux hommes d'affaires de voyager entre les deux pays.

Notant que Séoul et Pékin commémoreront le 30e anniversaire de l'établissement de liens diplomatiques en 2022, Moon a dit espérer élaborer un «plan de développement à long terme» pour préparer une «nouvelle période de 30 ans» dans leurs relations.

Wang a convenu que les deux parties ont promu les liens d'amitié et les partenariats depuis l'apparition du nouveau coronavirus.

Wang a prononcé le «message verbal spécial» du président Xi Jinping à l'attention de Moon. Xi a déclaré qu'il considère «l'amitié personnelle et la confiance mutuelle» avec Moon comme très importantes.

Xi a ensuite exprimé sa gratitude pour l'invitation de Séoul et a fait part de sa volonté de visiter la ville lorsque les conditions le permettront, selon Cheong Wa Dae.

Au cours de la réunion avec Wang, Moon a également souligné l'importance de la coopération trilatérale entre leurs nations et le Japon, et a dit espérer voir des efforts conjoints pour organiser bientôt un sommet à trois.

«La Corée du Sud travaillera de manière proactive pour assurer le succès des prochains Jeux olympiques de Tokyo et de Pékin, qui devraient contribuer grandement à la paix et à la stabilité de l'Asie du Nord-Est», a déclaré Moon.

Plus tôt dans la journée, Wang s'est entretenu avec son homologue sud-coréenne Kang Kyung-wha, sur le projet de visite de Xi en Corée du Sud et sur d'autres questions importantes, alors que les Etats-Unis se préparent à accueillir la nouvelle administration du président démocrate élu Joe Biden.

Wang a déclaré aux journalistes qu'il pense que Xi pourra se rendre en Corée du Sud «dès que les conditions seront réunies».

Xi a accepté de se rendre en Corée du Sud dans le courant de l'année, mais son voyage a été reporté en raison de l'épidémie de coronavirus.

Lors de sa rencontre avec Kang, Wang a déclaré qu'ils étaient parvenus à un consensus en «10 points», sans donner plus de détails.

Les accords comprennent la promotion de la coopération en matière de lutte contre le coronavirus, la création d'un comité pour le développement des relations bilatérales et la tenue d'un sommet trilatéral annuel impliquant le Japon, selon un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, qui s'est exprimé lors d'un point de presse à Pékin.

La Corée du Sud cherche à accueillir le sommet du groupe en décembre.

Wang est arrivé à Séoul mercredi en fin de journée pour un séjour de deux nuits, juste après son voyage à Tokyo.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page