Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : pas de permission ou sortie pour les soldats jusqu'au 7 décembre

Actualités 27.11.2020 à 11h22
Un travailleur sanitaire rentre dans un camp d'entraînement militaire à Yeoncheon, dans la province du Gyeonggi, le jeudi 26 novembre 2020, pour transporter des patients atteints du Covid-19.

SEOUL, 27 nov. (Yonhap) -- L'armée a commencé à appliquer un régime de distanciation sociale renforcée ce vendredi, en interdisant aux troupes de partir en permission ou de sortir alors qu'elle fait des efforts pour juguler la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19) dans les casernes.

En vertu des règles de distanciation sociale de niveau 2,5 dans les casernes, aucun soldat n'est autorisé à quitter sa base jusqu'au 7 décembre.

Les officiers ne peuvent avoir de rencontres privées et de prendre part à des offices religieux en personne et les déplacements professionnels sont également interdits.

Concernant les exercices, des manœuvres nécessaires en extérieur seront effectuées en minimisant les contacts avec les civils, tandis que les programmes à l'intérieur seront limités, selon le ministère de la Défense.

Cela est beaucoup plus strict que le niveau actuel de distanciation sociale à l'échelle nationale, alors que le gouvernement impose des mesures de niveau 2 dans la région métropolitaine de Séoul depuis mardi de cette semaine, et de 1,5 pour la plupart des régions dans le cadre d'un régime à cinq niveaux.

Les règles plus strictes pour les soldats sont intervenues alors qu'un cluster d'infections sans précédent est apparu cette semaine au sein de l'armée.

Depuis mercredi, 66 nouveaux conscrits et quatre officiers ont été infectés au Covid-19 dans un camp d'entraînement à la ville frontalière de Yeoncheon.

Des tests de dépistage dans le camp et sur ceux qui sont entrés en contact avec les personnes infectées sont en cours, selon un officiel militaire.

Le nombre total d'infections rapporté parmi la population militaire était de 342 jusqu'à jeudi, selon le ministère de la Défense. Le chiffre est en nette augmentation depuis la mi-novembre.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page