Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Ouverture d'un site Internet multilingue dédié au premier livre imprimé «Jikji»

Actualités 27.11.2020 à 13h56
Site Internet dédié au «Jikji». (Photo fournie par la ville de Cheongju. Revente et archivage interdits)
Second volume du «Baegun hwasang chorok buljo jikji simche yojeol». (Photo d'arhives Yonhap)

CHEONGJU, 27 nov. (Yonhap) -- Le Musée de l'imprimerie ancienne de Cheongju a annoncé ce vendredi avoir créé un site Internet multilingue dédié au «Baegun hwasang chorok buljo jikji simche yojeol» (Jikji) dans le but de mieux faire connaître le plus ancien livre imprimé avec des caractères métalliques amovibles au monde.

Le site Web, consultable à l'adresse www.globaljikji.org et disponible en 11 langues à savoir le coréen, l'anglais, le français, l'allemand, l'espagnol, le japonais, le chinois, le russe, l'arabe, le portugais et l'italien, compte trois grandes rubriques : la culture de l'imprimerie en Orient et en Occident, la publication du Jikji et le texte original du Jikji.

Il retrace en détail le chemin vers l'inscription du livre au registre Mémoire du monde de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) en septembre 2001.

Le site donne aussi l'accès à des images du texte original de cet ouvrage fournies par la Bibliothèque nationale de France (BNF) à Paris, sous forme de livre numérique, et à divers ouvrages académiques publiés par le musée et documents de conférences.

«Le site Internet officiel du Jikji propose des données et documents liés non seulement au Jikji mais aussi aux caractères métalliques amoviles de la Corée du Sud», a déclaré le musée.

Imprimé en 1377 au temple Heungdeok à Cheongju, le Jikji précède de 78 ans la Bible de Gutenberg. L'ouvrage était constitué à l'origine de deux volumes dont seulement le second volume est conservé aujourd'hui à la BNF après avoir été acquis par Victor Collin de Plancy, le premier diplomate français nommé en Corée à la fin du XIXe siècle.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page