Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Baisse de 11% de la production d'alcool mais augmentation de 125% des importations en 5 ans

Actualités 29.11.2020 à 13h45
Une personne choisit des vins dans un hypermarché. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 29 nov. (Yonhap) -- La production de boissons alcoolisées en Corée du Sud a diminué de plus de 10% au cours des cinq dernières années, tandis que les importations ont plus que doublé durant la même période, ont montré ce dimanche des chiffres du Service national des impôts (NTS).

La production locale totale de boissons alcoolisées s'est élevée à 337 millions de kilolitres en 2019, en baisse de 11,3% par rapport aux 390 millions de kilolitres en 2014, selon les données.

En revanche, un total de 460.000 kilolitres de boissons alcoolisées ont été importées l'année dernière, en hausse de 125% par rapport à 2014, ont montré les données du NTS.

La production de bière a été en nette augmentation depuis 2013, avant la dernière contraction, partiellement en raison de la demande continue pour le soju et l'alcool de riz .

Un total de 356.000 kilolitres de bière ont été importés, soit une multiplication par deux environ par rapport à 2014, ont montré les données, malgré un mouvement de boycott à l'échelle nationale contre les produits japonais après que Tokyo a imposé des réglementations pour les exportations vers la Corée du Sud de trois matériaux de haute technologie essentiels à la production de semi-conducteurs et d'écrans, à savoir la résine photosensible, le gaz de gravure et le polyimide fluoré, en 2019.

Les fournisseurs locaux ont importé 53.000 kilolitres de vin l'année dernière, en hausse de 48,1% par rapport aux 36.000 kilolitres en 2014, ont montré les données.

Les observateurs industriels ont prévu que les importations de vin continueraient de baisser alors que plus de personnes boivent à la maison sur fond d'épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Les importations de whisky et brandy ont dégringolé de 31,5% à 12.000 kilolitres en 2019, ont montré les données. Cette tendance devrait continuer alors que les gens évitent de boire dans les bars en raison des mesures de distanciation sociale causées par le Covid-19.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page