Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : la région de Séoul restera au niveau 2, mais de nouvelles restrictions sont à venir

Actualités 30.11.2020 à 16h04

SEOUL, 30 nov. (Yonhap) -- La Corée du Sud va maintenir les mesures de distanciation sociale actuelles dans l'agglomération de Séoul, mais renforcera les restrictions antivirus, notamment en restreignant des rassemblements et activités supplémentaires à partir de la fin de la semaine, a annoncé ce lundi l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Séoul, la province environnante du Gyeonggi et la ville portuaire occidentale d'Incheon seront maintenues au niveau 2 actuel du système de distanciation sociale à cinq niveaux pendant une semaine à compter de mardi minuit, selon les autorités.

Des secouristes vêtus d'un équipement de protection transportent des patients infectés par le nouveau coronavirus (Covid-19) dans une ambulance vers un service à pression négative du centre médical national de Séoul, le 30 novembre 2020.

Cependant, toutes les autres régions seront élevées au niveau 1,5 de distanciation sociale pendant deux semaines à partir de mardi, a déclaré la KDCA.

Busan, le Chungcheong du Sud ainsi que trois autres provinces et régions où un nombre élevé de cas de virus ont été signalés récemment seront également soumis à une distanciation sociale de niveau 2 plus stricte, ont fait avoir les autorités sanitaires.

Dans le cadre des restrictions plus sévères, les saunas et les bains à vapeur dans les bains publics seront interdits à partir de mardi pendant une semaine dans la grande région de Séoul. Neuf sortes d'exercices en salle pratiqués en groupe, dont la danse Zumba, l'aérobic et le kickboxing, seront également proscrits à partir de mardi pendant une semaine.

Pour ralentir la propagation du virus chez les jeunes, le gouvernement interdira aux hôtels, salles de fêtes et autres maisons d'hôtes d'accueillir des fêtes de fin d'année ou du Nouvel An connues pour être propices à la transmission du virus.

La décision intervient moins d'une semaine après que la région de la capitale a commencé à appliquer les mesures de niveau 2 mardi dernier, certains experts médicaux avertissant que le pays pourrait voir le nombre quotidien de patients contaminés grimper à 1.000 sans une application de mesures renforcées.

Lundi, le pays a ajouté 438 autres cas de Covid-19, marquant le deuxième jour consécutif dans la fourchette des 400. Cependant, les experts médicaux ont estimé que le ralentissement apparent était lié à un nombre inférieur de tests au cours du week-end, invoquant des inquiétudes face à une autre vague épidémique.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page