Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : plus de 400 cas pour le 2e jour, «la situation la plus difficile» prévue cet hiver

Actualités 30.11.2020 à 16h21
Un membre du personnel médical en combinaison de protection travaille dans un centre de dépistage pour le nouveau coronavirus (Covid-19) installé au Centre médical national (NMC) à Séoul, le lundi 30 novembre 2020.
Une membre du personnel médical effectue des tests de dépistage pour le nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre installé au Centre médical national (NMC) à Séoul, le lundi 30 novembre 2020.
Des personnes font la queue pour subir un test de dépistage pour le nouveau coronavirus (Covid-19) devant le Centre médical national (NMC) à Séoul, le lundi 30 novembre 2020.

SEOUL, 30 nov. (Yonhap) -- Le chiffre quotidien des cas de nouveau coronavirus en Corée du Sud est resté au-dessus des 400 pour le deuxième jour consécutif lundi, moins de tests étant effectués le week-end, et les autorités sanitaires se préparent à «la situation la plus difficile» cet hiver.

Le pays a ajouté 438 cas de Covid-19, dont 414 infections locales, portant le nombre total de cas à 34.201, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le dernier chiffre marque une baisse par rapport aux 581 rapportés jeudi, 555 vendredi, 503 samedi et 450 dimanche, a déclaré la KDCA. Cependant, moins de tests sont effectués le week-end par rapport aux jours de semaine.

La KDCA a mis en garde contre une plus grande vague épidémique cet hiver, en exhortant la population à rester à la maison et à éviter les réunions de fin d'année.

«Il a été analysé que le taux de reproduction du Covid-19 est de 1,43 pour la semaine dernière», a indiqué Jeong Eun-kyeong, directrice de la KDCA, lors d'un point de presse, ce qui signifie qu'un patient continuait d'infecter 1,5 personne.

Jeong a prévenu que le pays pourrait voir entre 700 et 1.000 nouveaux cas dans une ou deux semaines si le rythme actuel n'est freiné.

Le nombre quotidien est à trois chiffres depuis le 8 novembre et supérieur à la barre des 300 depuis le 18 novembre, sauf le 23 novembre. Les préoccupations augmentent depuis la semaine dernière à propos de la troisième vague pandémique, alors que les nouveaux cas journaliers ont affiché un nouveau pic en huit mois.

Le pays a décidé dimanche de maintenir le niveau 2 de distanciation sociale dans la région métropolitaine de Séoul et de relever le niveau en dehors du grand Séoul à 1,5.

Des mesures de quarantaine plus strictes seront imposées dans le grand Séoul, avec un maintien du niveau 2, à partir de mardi pendant une semaine et le niveau 1,5 en dehors de Séoul sera appliqué pendant deux semaines à partir de demain également, selon les autorités sanitaires.

Dans le cadre des restrictions plus sévères, les saunas et les bains à vapeur dans les bains publics seront interdits dans la grande région de Séoul. Neuf sortes d'exercices en salle pratiqués en groupe, dont la danse Zumba, l'aérobic et le kickboxing, seront également proscrits à partir de mardi pendant une semaine.

Pour ralentir la propagation du virus chez les jeunes, le gouvernement interdira aux hôtels, salles de fêtes et autres maisons d'hôtes d'accueillir des fêtes de fin d'année ou du Nouvel An connues pour être propices à la transmission du virus.

Par région, 158 nouveaux cas ont été rapportés à Séoul, 69 infections dans la province du Gyeonggi et 34 transmissions à Incheon. Le grand Séoul est le foyer d'environ la moitié de la population du pays.

D'autres municipalités ont également rapporté de nouvelles infections, avec la ville de Busan qui en a ajouté 52, une forte hausse par rapport aux 21 de la veille.

Parmi les clusters, une classe de danse dans l'ouest de Séoul a ajouté 13 cas supplémentaires, portant le total à 189, tandis qu'un terrain de jeu intérieur pour enfants à Yongin, dans la province du Gyeonggi, au sud de Séoul, a signalé trois infections additionnels, pour un total de 89.

Vingt-quatre personnes supplémentaires ont été testées positives dans un cours de chant à Gyeongsan, dans la province du Gyeongsang du Nord, portant le total à 25, selon les autorités.

Le nombre de cas en lien avec une classe de tambour traditionnel à Busan et à Ulsan, dans le sud-est du pays, s'est élevé à 148, une forte hausse par rapport aux 106 de la veille.

Quatorze personnes additionnelles ont été testées positives au virus dans des cas liés à un établissement religieux à Busan, pour un total de 15.

Le pays a ajouté 24 cas importés, en baisse par rapport aux 37 recensés la veille. Sept cas provenaient de la Russie, devant les Etats-Unis avec cinq. Le Japon et la Suisse étaient chacun à l'origine de deux cas.

Le nombre de patients dans un état grave ou critique s'est élevé à 76 à minuit, niveau inchangé par rapport à un jour plus tôt.

Le pays a rapporté trois décès supplémentaire, portant le bilan des cas mortels à 526. Le taux de mortalité était de 1,54%.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 27.653, soit 111 de plus qu'un jour plus tôt, et 6.022 personnes sont en isolement pour recevoir un traitement contre le Covid-19, en hausse de 263 par rapport à la veille.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page