Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La part des ménages composés d'un seul membre a dépassé les 30% l'année dernière

Actualités 12.12.2020 à 09h00

SEOUL, 12 déc. (Yonhap) -- La proportion des ménages composés d'une seule personne en Corée du Sud a dépassé 30% du total pour la première fois en 2019, selon de récentes données publiées par Statistique Corée (KOSTAT), dans un contexte de mariages retardés et de vieillissement rapide de la population.

Les foyers d'une personne représentaient 30,2% du total l'année dernière, en hausse par rapport aux 29,3% de l'année précédente, a indiqué KOSTAT.

Il y avait 6,15 millions de ménages composés d'un seul membre en 2019, contre 5,85 millions l'année précédente, a indiqué l'agence.

Les ménages d'une seule personne sont en augmentation constante depuis 2015, année où le pourcentage de personnes vivant seules a atteint 27,2%.

Les derniers chiffres interviennent alors que de plus en plus de Sud-Coréens retardent leur mariage et que le pays subit un vieillissement rapide de sa population.

La part des ménages composés d'un seul membre a dépassé les 30% l'année dernière - 1

Parmi ces ménages, les personnes dans la vingtaine représentaient la tranche la plus importante de 18,2% l'an dernier, suivies des personnes dans la trentaine avec 16,8% et dans la cinquantaine avec 16,3%, d'après les données.

Statistique Corée a précisé que six ménages avec un seul membre sur 10 avaient un emploi l'année dernière.

Le nombre de ménages comptant un seul membre actif était de 3,67 millions en octobre 2019, soit 60,8% de toutes les familles composées d'une seule personne.

Cependant, leur revenu annuel s'élevait à 21,2 millions de wons (19.500 dollars) en 2018, soit 36,3% des revenus totaux de tous les ménages. Huit ménages composés d'une personne sur 10 gagnaient moins de 30 millions de wons par an.

KOSTAT a fait savoir que 38% de ces ménages vivaient dans un logement tout en payant un loyer mensuel l'année dernière, suivis de ceux qui avaient leur propre habitation avec 30,6% et ceux vivant dans des logements en location dans le cadre d'un accord de deux ans, appelé «jeonse», avec 15,8%.

Les ménages d'une personne détenaient en moyenne 160 millions de wons d'actifs fin 2019, soit 37,2% de tous les ménages. Leur dette financière s'élevait en moyenne à 20 millions de wons, selon les données.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page