Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Premier ministre demande aux hôpitaux privés de coopérer pour faire face au manque de lits dans la capitale

Actualités 10.12.2020 à 20h40
Le Premier ministre Chung Sye-kyun (à gauche) prend la parole lors d'une réunion avec des responsables de la réponse au Covid-19 dans le grand Séoul, y compris Incheon et la province du Gyeonggi, tenue le 10 décembre 2020 à la mairie de Séoul.

SEOUL, 10 déc. (Yonhap) -- Le Premier ministre Chung Sye-kyun a demandé ce jeudi à des hôpitaux privés de coopérer avec les autorités pour faire face à une pénurie de lits d'hôpitaux dans le grand Séoul du fait de la forte augmentation des nouveaux cas de virus dans la région.

«Le nombre de lits disponibles immédiatement pour les patients nécessitant des soins intensifs dans la région de la capitale est à un seul chiffre», a déclaré Chung durant une réunion avec des responsables de la réponse à la pandémie de Covid-19 dans la région métropolitaine de Séoul, Incheon et la province du Gyeonggi.

Lors de la réunion tenue à la mairie de Séoul, Chung a souligné que les traitements appropriés pour les patients en état critique sont uniquement disponibles dans les centres médicaux publics. «Le gouvernement demande la coopération proactive des hôpitaux privés», a-t-il déclaré.

Cette remarque de Chung intervient alors que la municipalité de Séoul a annoncé mercredi qu'elle utiliserait des conteneurs afin de faire face au manque de lits d'hôpitaux causé par la récente résurgence des infections au Covid-19 dans la capitale.

Un total de 506 habitants de Séoul, Incheon et la province du Gyeonggi attendaient mercredi chez eux après avoir été testé positif au Covid-19 parce qu'ils n'ont pas eu accès à un lit d'hôpital ou dans un centre de traitement de proximité pour des symptômes légers de coronavirus.

Certains d'entre eux, y compris ceux qui souhaitent séjourner dans un centre de traitement de leur quartier ont attendu chez eux plus de deux jours, ont fait savoir les responsables, notant que les autorités cherchent à s'assurer que la durée d'attente ne dépasse pas deux jours.

Le Premier ministre a également ordonné aux autorités sanitaires de renforcer les capacités à traquer le virus et de diversifier les méthodes de dépistage des gouvernements locaux.

Chung a aussi dit qu'il veillerait personnellement au programme de vaccination du gouvernement contre le nouveau coronavirus pour que le peuple puisse se faire vacciner avec sûreté et prendre les traitements sans souci.

Des salles médicales sont installées provisoirement dans des conteneurs au centre médical de Séoul dans l'est de Séoul, le 9 décembre 2020.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page