Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon présente sa vision de la neutralité carbone dans une déclaration télévisée

Actualités 10.12.2020 à 21h47
Neutralité carbone 2020

SEOUL, 10 déc. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in s'est engagé à promouvoir la neutralité carbone «dans tous les domaines de l'industrie, de l'économie et de la société», en présentant la «vision 2050» dans une déclaration diffusée en direct ce jeudi.

«La neutralité carbone est une tâche difficile mais inévitable», a-t-il déclaré lors de la présentation intitulée «Déclaration de la république de Corée sur la neutralité carbone en 2050 : avant qu'il ne soit trop tard».

Moon a annoncé que la principale source d'énergie du pays deviendra les énergies renouvelables.

«Le gouvernement encouragera trois nouvelles industries énergétiques : les énergies renouvelables, l'hydrogène et les technologies de l'information en matière d'énergie», a-t-il déclaré. «Ensuite, nous nous efforcerons de créer un écosystème industriel à faible émission de carbone».

La Corée du Sud a pour objectif «d'innover activement et de se place en tête au sein de la communauté internationale en saisissant la réponse à la crise climatique mondiale comme une opportunité pour une croissance inclusive et durable», a-t-il ajouté. «Il s'agit également de créer un avenir sain et prospère pour nos enfants».

Le président a souligné l'urgence de coopérer pour relever le défi auquel le monde est confronté.

«La crise climatique, tout comme le Covid-19 l'a fait, touchera en premier lieu les zones, les groupes et les personnes les plus vulnérables et finira par infliger des souffrances à tous», a-t-il souligné. «Tout comme notre aujourd'hui est le résultat de ce que nous avons fait hier, nous pouvons changer notre demain en fonction de ce que nous faisons aujourd'hui».

Le président a d'abord, et brièvement, dévoilé le projet ambitieux de la Corée du Sud de devenir neutre en carbone d'ici 2050 lors de son discours sur le budget à l'Assemblée nationale en octobre. Il a fait de la Corée du Sud, l'une des économies les plus dépendantes des combustibles fossiles, le dernier pays en date à s'être engagé à ne pas émettre de dioxyde de carbone.

Il a depuis lors parlé du sujet à plusieurs reprises, notamment lors d'un sommet en ligne du groupe des 20 nations en novembre.

Il a également annoncé un plan visant à établir un panel présidentiel de représentants du gouvernement et d'experts privés pour mettre en œuvre les politiques du secteur.

Cette initiative s'inscrit dans le droit fil de la campagne du gouvernement en faveur du New Deal vert, qui est un pilier essentiel du New Deal «version coréenne», au même titre que le New Deal numérique.

«Nous établirons des programmes fiscaux favorables à la neutralité carbone et nous encouragerons activement les financements et les fonds verts afin que la population puisse participer avec enthousiasme au New Deal vert», a déclaré Moon.

Moon a prononcé le discours en portant une cravate faite de matériaux écologiques utilisant des déchets plastiques, selon Cheong Wa Dae.

Le président Moon Jae-in lors d'une réunion à Cheong Wa Dae à Séoul le 27 novembre 2020 sur l'objectif de la Corée du Sud de devenir neutre en carbone d'ici 2050.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page