Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Augmentation des allocations pour enfants afin de relancer le taux de natalité

Actualités 15.12.2020 à 14h21
Unité de néonatalité d'un hôpital à Séoul. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 15 déc. (Yonhap) -- Le gouvernement a annoncé ce mardi une série de mesures destinées à accroître les avantages pour les familles et les allocations pour enfants dans le but de booster le faible taux de natalité du pays, un vrai fléau qui touche la société sud-coréenne depuis plus d'une décennie.

Le plan, élaboré par le Comité présidentiel sur la société vieillissante et la politique démographique, constituera la base de la politique démographique du gouvernement au cours des cinq prochaines années.

Tout d'abord, le gouvernement fournira une prime de 300.000 wons (275 dollars) par mois pour tous les enfants âgés de 12 mois ou moins à partir de 2022. Cette allocation mensuelle sera augmentée à 500.000 wons en 2025.

Cette aide prévue sera versée séparément de l'allocation mensuelle de 100.000 wons que le gouvernement offre actuellement pour tous les enfants âgés de 7 ans ou moins, ont précisé des officiels.

En outre, le gouvernement fournira une prime de 2 millions de wons aux futurs parents qui attendent la naissance de leur bébé pour les aider à couvrir leurs dépenses prénatales à partir de 2022.

Le gouvernement augmentera aussi l'allocation à la naissance versée à chaque mère en la faisant passer de 600.000 à un million de wons.

Le plan inclut aussi d'autres primes pour les parents qui travaillent alors que le gouvernement vise à augmenter le nombre de couples prenant un congé parental.

Un total de 105.000 personnes ont pris un congé maternité ou paternité en 2019 alors que le gouvernement cherche à faire passer ce chiffre à 200.000 d'ici 2025.

Dans le cadre du nouveau plan, les couples ayant un enfant âgé de 12 mois ou moins pourront chacun recevoir un revenu mensuel pouvant aller jusqu'à 3 millions de wons lorsqu'ils prennent tous les deux un congé de trois mois.

Le gouvernement a également fait part de son plan d'offrir aussi les subventions accordées actuellement aux familles ayant trois enfants à celles avec deux enfants.

Le gouvernement couvrira des frais universitaires des familles à bas revenus ayant plus de trois enfants.

Il a dépensé 185.000 milliards de wons depuis 2006 pour encourager les naissances en dévoilant trois séries de mesures alors que le pays pourrait faire face à une grave crise démographique à cause du vieillissement rapide de sa population.

Malgré ces efforts, le taux de fécondité du pays, le nombre moyen d'enfants qu'une femme est susceptible d'avoir au cours de sa vie, a atteint son plus bas historique de 0,92 en 2019, en baisse par rapport à celui de 0,98 enregistré l'année précédente. Le comité a prévu que le taux reculerait à 0,8 au premier semestre de l'année prochaine.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page