Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Coronavirus : la campagne vaccinale débutera en Corée du Sud au T1 2021

Actualités 20.12.2020 à 16h51
Le Premier ministre Chung Sye-kyun parle durant une réunion rassemblant des agences publiques pour combattre l'épidémie de Covid-19, au complexe gouvernemental à Séoul, le 20 décembre 2020.

SEOUL, 20 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud sera en mesure de lancer sa campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus (Covid-19) au premier trimestre de l'année prochaine, a annoncé ce dimanche le Premier ministre Chung Sye-kyun.

«L'inoculation débutera dès février ou en mars au plus tard», a dit Chung lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision KBS.

Seuls des vaccins produits par AstraZeneca devraient être disponibles avant la fin de la première moitié de 2021 selon le contrat actuel, a-t-il précisé. Ceux de Pfizer, Moderna et Janssen arriveront donc plus tard.

Cette annonce survient dans un contexte d'inquiétudes d'après lesquelles la Corée du Sud a pris du retard par rapport à d'autres pays pour l'obtention de vaccins contre le Covid-19.

Le gouvernement avait annoncé plus tôt avoir réussi à s'assurer de manière anticipée des vaccins développés par les quatre sociétés pharmaceutiques citées plus haut.

Les vaccins devraient arriver en Corée du Sud de manière échelonnée et non en masse, à partir du premier trimestre, a-t-il détaillé.

Malgré les contrats, il n'y a «pas de promesse» sur des dates spécifiques d'envoi, a-t-il poursuivi.

Le ministère de la Sécurité des denrées alimentaires et des médicaments devrait donner son feu vert à l'utilisation des vaccins d'AstraZeneca au début de l'année prochaine, selon Chung.

Chung a par ailleurs appelé le gouvernement à déployer des efforts de «guerre» pour mobiliser des lits d'hôpitaux pour les patients du Covid-19 dans un état critique.

«Concernant les lits pour les patients gravement malades, (le gouvernement) doit faire tous ses efforts pour en obtenir le plus possible comme si nous étions en guerre», a-t-il dit durant une réunion inter-agences quotidienne sur la lutte contre le virus.

Pour cela, il a demandé la coopération d'hôpitaux privés et ordonné aux autorités concernées de trouver des moyens pour les encourager à prendre part à la campagne. Des rapports ont fait état de patients qui sont décédés alors qu'ils attendaient d'être admis dans un hôpital.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page