Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un jour dans l'histoire de la Corée

28 décembre

1908 -- Après avoir colonisé la péninsule coréenne en 1905, le gouvernement colonial japonais établit l'Oriental Development Company à Séoul comme base économique pour contrôler le territoire et les affaires de la Corée. Le Japon a forcé la Corée à transférer la propriété de certaines terres domaniales à la société sous prétexte de modernisation de l'agriculture et la société japonaise a prêté de l'argent aux agriculteurs coréens à des taux d'intérêt élevés, prenant ainsi le contrôle de près d'un tiers des terres cultivées de la péninsule en moins de 20 ans.

1926 -- Le combattant pour l'indépendance Na Seok-ju se suicide par balle après avoir jeté des bombes dans une banque gérée par le Japon et l'Oriental Development Company à Séoul.

1989 -- La Corée du Sud établit des relations diplomatiques avec la Yougoslavie.

1991 -- La Corée du Nord déclare ses villes maritimes du nord-est, Rajin et Sonbong, comme des «zones économiques libres» prêtes à fournir des avantages aux investisseurs étrangers afin de relancer l'économie du pays.

2000 -- La Corée du Sud et les Etats-Unis achèvent la révision de l'Accord sur le statut des Forces (SOFA), qui étend la juridiction à l'armée américaine et établit une base juridique pour la protection de l'environnement sur les bases militaires américaines.

2015 -- La Corée du Sud et le Japon concluent un accord pour la résolution du sujet concernant l'esclavage sexuel commis par l'armée impériale japonaise durant la Deuxième Guerre mondiale.

2018 -- Le ministère de la Défense nationale exprime sa «profonde préoccupation» et ses «regrets» suite à la publication par le Japon d'une vidéo sur la querelle militaire ayant pour objet l'utilisation qu'a fait la Corée du Sud d'un radar, accusant Tokyo de diffuser des informations «erronées».

Le Japon a publié une vidéo de 13 minutes montrant le vol d'un avion de patrouille P-1 de sa Force maritime d'auto-défense dans le but d'étayer son affirmation selon laquelle un destroyer sud-coréen aurait pointé jeudi dernier son radar de conduite de tir sur l'avion japonais.

(FIN)

Accueil Haut de page