Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La diplomatie de la Corée du Sud en 2021 se concentrera sur les projets sans contact sur fond de Covid-19

Actualités 21.12.2020 à 18h26
Le second vice-ministre des Affaires étrangères Lee Tae-ho préside la réunion en ligne du comité de diplomatie publique au ministère des Affaires étrangères, le 21 décembre 2020. (Photo fournie par le ministère des Affaires étrangères. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 21 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud a finalisé ce lundi un plan de diplomatie pour 2021 axé sur l'utilisation des plates-formes numériques sans contact afin de promouvoir ses politiques et l'image nationale à l'étranger sur fond de pandémie de nouveau coronavirus, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères.

Le plan a été dévoilé lors d'une session en ligne du comité de diplomatie publique impliquant des officiels des gouvernements central et provinciaux. Le second vice-ministre des Affaires étrangères Lee Tae-ho a présidé la réunion.

Le plan se concentre sur la réorganisation de la stratégie diplomatique publique du pays en plein milieu de pandémie qui a perturbé la diplomatie en face-à-face avec plusieurs pays qui imposent diverses restrictions en vue d'empêcher la propagation du virus.

L'année prochaine, le gouvernement et les autorités régionales envisagent de profiter des réseaux sociaux et d'autres plates-formes en ligne comme de «principaux» outils de la diplomatie publique et de renforcer la coopération avec la société civile et les secteurs privés afin de dynamiser les activités diplomatiques, a indiqué le ministère.

«A l'ère du nouveau coronavirus, nous sommes confrontés à des restrictions à la diplomatie en personne probablement jusqu'au début de l'année prochaine», a déclaré un responsable du ministère. «Ainsi, nous ne pouvons que renforcer la diplomatie sans contact.»

Durant la réunion de ce lundi, le comité a noté plus d'une dizaine de cas exemplaires de diplomatie publique menée par les gouvernements central et provinciaux et les missions diplomatiques du pays à l'étranger.

Parmi ceux-ci figure un projet dirigé par le consulat général de Sydney visant à exposer des photos d'anciens combattants australiens ayant participé à la guerre de Corée dans une station de métro et sur le mur d'un centre de congrès international à Sydney pour marquer le 70e anniversaire du déclenchement du conflit de 1950-1953.

Il y a aussi un programme du consulat général à Shanghaï, en Chine, visant à créer un atelier de contenu numérique, appelé «On Shanghai», pour produire du contenu en ligne en coopération avec des influenceurs en ligne locaux.

Les participants à la session sont convenus de continuer à envoyer des messages de solidarité mondiale pour surmonter la pandémie mondiale et à diversifier les projets de diplomatie publique pour aider les populations des pays vulnérables.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page