Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Coronavirus : 762 personnes contaminées dans une prison à Séoul, un mort parmi les détenus

Actualités 29.12.2020 à 21h27

SEOUL, 29 déc. (Yonhap) -- Le nombre de cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) liés à un centre de détention de l'est de Séoul a bondi à plus de 700 et un détenu contaminé est mort cette semaine pendant un traitement, a fait savoir ce mardi le gouvernement.

Le centre de détention de Séoul-Est a découvert hier que 233 autres détenus avaient été infectés par le Covid-19 suite à une troisième série de tests massifs, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA) et le ministère de la Justice. Les tests ont été effectués dimanche sur 1.689 prisonniers qui avaient été testés initialement négatifs au virus.

Lundi après-midi, un total de 762 détenus et agents pénitentiaires ont été diagnostiqués comme porteurs du coronavirus. Le chiffre englobe les détenus, employés, membres de leur famille et amis confirmés.

Les transmissions du Covid-19 dans le centre de détention ont marqué la plus grande diffusion du virus dans un établissement.

Ils ont été placés en isolement de cohorte dans 15 buildings à l'intérieur du centre de détention. Le personnel médical de la prison s'occupera des patients qui ne montrent aucun symptôme ou des symptômes bénins alors que ceux ayant des symptômes sévères seront transférés vers des hôpitaux, a fait savoir le ministère de la Justice.

Des autocars transportant des détenus infectés par le nouveau coronavirus (Covid-19) quittent le centre de détention de Séoul-Est, dans l'est de la capitale, le lundi 28 décembre 2020, pour les transférer vers un établissement correctionnel à Cheongsong, à environ 320 km au sud-est de Séoul.
Un détenu montre un message par une fenêtre du centre de détention de Séoul-Est, dans la capitale, le mardi 29 décembre 2020. Dans le message, il se plaint que huit patients sont confinés dans une même cellule. Un total de 762 détenus ont été contaminés par le virus jusqu'à présent.
Le Premier ministre Chung Sye-kyun (2e à partir de la dr.) préside une réunion du QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité au complexe gouvernemental à Séoul, le mardi 29 décembre 2020.

Un détenu, qui avait contracté le virus, est mort dimanche durant un traitement. Après avoir été testé positif au virus, il recevait des soins dans un hôpital à l'extérieur du centre de détention depuis jeudi dernier.

L'homme, qui souffrait de maladies sous-jacentes, recevait un traitement d'hémodialyse avant d'avoir été contaminé par le virus. Les autorités sanitaires étudient actuellement la cause exacte de sa mort.

Seize des 85 détenus qui ont été récemment transférés au centre de détention de Nambu, dans le sud-ouest de Séoul, après avoir été testés négatifs, se sont révélés positifs par la suite, selon le ministère de la Justice.

«Ces détenus ont été séparés de ceux qui étaient déjà au centre de détention de Nambu», a déclaré un responsable de la prison. «Les résultats positifs ont été obtenus après des tests supplémentaires.»

Un groupe de 345 détenus, qui ont été confirmés plus tôt comme ayant contracté le virus, ont été transférés vers un établissement correctionnel à Cheongsong, à environ 320 km au sud-est de Séoul, lundi.

Les personnes âgées et ceux avec des maladies sous-jacentes ont été exclus du transfert.

La prison de Cheongsong a été choisie comme un centre de traitement pour les prisonniers atteints du coronavirus sans symptômes ou avec des symptômes bénins.

«Afin de maîtriser rapidement la situation dans laquelle des clusters d'infections apparaissent sans cesse, (le ministère) prévoit d'y répondre avec des mesures supplémentaires pour renforcer les mesures antivirus en consultation avec les autorités sanitaires», a indiqué un officiel du ministère de la Justice.

La ministre de la Justice, Choo Mi-ae, a inspecté lundi après-midi la réponse aux infections dans le centre détention de Séoul-Est et a demandé aux employés de faire de leur mieux pour endiguer la diffusion du virus.

Les détenus sont toutefois mécontents de la réponse du ministère de la Justice.

Un homme a montré un message sur une feuille de papier à travers la fenêtre de sa cellule de prison pour se plaindre que huit patients se sont vu assigner une seule cellule et que les détenus ne pouvaient envoyer de lettres.

Le Premier ministre Chung Sye-kyun a déclaré plus tôt qu'il était «désolé pour les infections massives au centre de détention géré directement par le gouvernement».

«La possibilité d'une autre transmission communautaire est faible car la plupart des patients sont des détenus, mais le nombre de patients pourrait croître suite à d'autres tests massifs», a dit Chung durant une réunion gouvernementale avec de hauts officiels chargés de lutter contre la pandémie.

mjp@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page