Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Coronavirus : moins de 1.000 cas pour la première fois en trois jours

Actualités 31.12.2020 à 10h30
Des officiels de la quarantaine à l'aéroport international d'Incheon, le mercredi 30 décembre 2020.
Des automobilistes attendent de subir un test de dépistage pour le nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre au volant à Goyang, dans la province du Gyeonggi, le mercredi 30 décembre 2020.

SEOUL, 31 déc. (Yonhap) -- Les cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) ont baissé en dessous de 1.000 ce jeudi pour la première fois en trois jours, alors que les autorités sanitaires devraient décider d'étendre les mesures antivirus renforcées ou de relever le niveau de distanciation sociale alors qu'il n'y a aucun signe de ralentissement de la résurgence du virus.

Le pays a ajouté 967 nouveau cas de Covid-19, dont 940 infections locales, portant le nombre total de cas à 60.740, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Les transmissions journalières ont légèrement baissé par rapport aux 1.050 cas de mercredi et 1.045 de mardi, dans un contexte d'application du niveau 2,5 avec des restrictions renforcées dans la zone métropolitaine de Séoul.

Les cas quotidiens dans le pays ont oscillé autour de 1.000 pendant la dernière semaine, principalement en raison de clusters d'infections impliquant des rassemblements dans des temples protestants et un centre de détention.

Durant ces dernières 24 heures, 21 personnes sont mortes du Covid-19, portant le nombre de décès à 900, et le taux de mortalité était de 1,48%.

S'ajoutant aux difficultés du pays à combattre la pandémie, la KDCA a confirmé cinq infections à la nouvelle variante du virus.

Le gouvernement a déclaré qu'il suspendrait tous les vols en provenance de Londres jusqu'au 7 janvier afin d'empêcher la variante du virus de se propager en Corée du Sud, tout en obligeant tous les passagers arrivant du Royaume-Uni et d'Afrique du Sud à soumettre des documents prouvant qu'ils ont été testés négatifs au Covid-19.

Avec aucun signe de ralentissement de la propagation du virus, le gouvernement s'est engagé à accélérer le lancement de la campagne de vaccination après avoir détecté des cas de la variante britannique du virus.

Il projette de commencer la vaccination en février et les vaccins seront d'abord administrés aux travailleurs sanitaires et aux personnes vulnérables.

La société américaine de biotechnologies Moderna a convenu de fournir des doses de vaccin contre le Covid-19 pour 20 millions de personnes à partir du deuxième trimestre de l'année prochaine, durant un entretien téléphonique entre le président Moon Jae-in et le PDG de Moderna Stéphane Bancel, a déclaré mardi Cheong Wa Dae.

Avec ce contrat, la Corée du Sud serait capable de s'assurer des doses suffisantes pour sa population de 52 millions d'habitants d'ici la fin de l'année prochaine.

Dimanche, la KDCA a prolongé jusqu'au 3 janvier les mesures de distanciation actuelles de niveau 2,5 dans la zone de la capitale et les restrictions de niveau 2 dans le reste du pays en raison de préoccupations concernant l'impact sur l'économie.

Avant la fin de cette période, les autorités sanitaires décideront d'un éventuel passage au niveau 3, le plus élevé de son programme à cinq niveaux.

Le total des patients dans un état grave ou critique a atteint 344, en hausse par rapport aux 332 de la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 42.271, soit 836 de plus qu'un jour plus tôt.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page