Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Coronavirus : le personnel pénitentiaire sera testé chaque semaine

Actualités 06.01.2021 à 17h01

SEOUL, 06 jan. (Yonhap) -- Le gouvernement a annoncé ce mercredi qu'il testerait chaque semaine tous les employés pénitentiaires du pays pour détecter les cas de nouveau coronavirus (Covid-19) afin de ralentir sa propagation rapide et de prévenir les infections de masse.

Selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA), tout le personnel travaillant dans les établissements pénitentiaires recevra des tests rapides pour détecter des fragments de protéines de coronavirus appelés antigènes. Le test est légèrement moins précis que ceux de laboratoire appelés PCR, ou réaction en chaîne par polymérase, mais produit des résultats en 30 minutes.

Dans le cadre des efforts supplémentaires de lutte contre le virus, chaque détenu recevra un masque KF94 quotidiennement et les prisonniers qui n'ont pas de contact direct avec les détenus atteints du Covid-19 en étant incarcéré à un autre étage d'un bâtiment seront transférés dans une installation située à Daegu, dans le sud-est du pays.

L'entrée du centre de détention de Séoul-Est, dans le sud-est de la capitale, le 5 janvier 2021.

Ces derniers mois, les établissements pénitentiaires du pays sont devenus parmi les plus grands foyers de transmission du virus.

Selon le ministère de la Justice, on dénombrait 1.191 détenus et employés pénitentiaires anciens et actuels infectés mercredi à 8h du matin, depuis que le premier cas de Covid-19 a été confirmé au centre de détention de Séoul-Est, dans le sud-est de la capitale, le 27 novembre.

Sur le total, le centre a été responsable de la grande majorité, avec 1.161 contaminations. Il a signalé 66 autres cas ce mercredi, après son sixième test de masse de 429 membres du personnel et 338 détenus la veille.

Parmi eux, 1.047 ont été placés en isolement dans plusieurs établissements pénitentiaires à travers le pays, dont 672 patients au centre de détention de Séoul-Est et 341 à la prison de Cheongsong, dans la province du Gyeongsang du Nord.

Mardi, tous les détenus et employés de 11 établissements correctionnels du pays avaient été dépistés. Les résultats se sont révélés négatifs.

Le 31 décembre, le ministère a imposé les directives de distanciation sociale les plus strictes sur le système pénitentiaire du pays, à la suite d'une flambée alarmante de cas de coronavirus liés au centre dans l'arrondissement de Songpa.

Les mesures comprenaient l'interdiction des visites, l'annulation de tous les travaux et cours des détenus, ainsi que des horaires de travail réduits pour le personnel. Les restrictions resteront en vigueur jusqu'à mercredi prochain.

Deux membres du personnel médical travaillent au centre de détention de détention de Séoul-Est, dans le sud-est de la capitale, le 5 janvier 2021.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page