Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Cheong Wa Dae fera des efforts «tous azimuts» pour libérer le pétrolier saisi en Iran

Actualités 07.01.2021 à 18h11

SEOUL, 07 (Yonhap) -- Cheong Wa Dae a déclaré ce jeudi qu'il déploiera des efforts «tous azimuts» pour obtenir la libération d'un pétrolier sud-coréen saisi par le Corps des gardiens de la révolution islamique de l'Iran plus tôt cette semaine.

«Le plus important est la sécurité de notre peuple», a indiqué un responsable du bureau présidentiel dans un communiqué de presse.

L'ambassade de Corée du Sud en Iran a confirmé que tous les 20 membres d'équipage du navire MT Hankuk Chemi dont cinq Sud-Coréens et des ressortissants indonésiens, birmans et vietnamiens, étaient sains et saufs, a-t-il noté.

«(Nous) ferons des efforts tous azimuts pour obtenir leur libération rapide», a-t-il ajouté sous condition d'anonymat.

Le responsable n'a pas confirmé ni nié une information selon laquelle le président iranien Hassan Rouhani a envoyé deux lettres personnelles à son homologue sud-coréen Moon Jae-in sur les questions bilatérales en suspens.

Moon a répondu aux lettres mais il n'y a eu «aucune action concrète», a déclaré une source diplomatique auprès du quotidien coréen Hankyoreh.

L'Iran possède 7 milliards de dollars gelés dans deux banques sud-coréennes en raison des sanctions internationales imposées contre le pays du Moyen-Orient. Des observateurs disent que Téhéran pourrait ainsi protester contre le refus de Séoul de lever la restriction. L'Iran a officiellement déclaré que le navire avait pollué en mer, ce que l'exploitant du navire a catégoriquement nié.

Le gouvernement a par ailleurs envoyé une délégation en Iran dans l'espoir de résoudre la question. La délégation dirigée par Koh Kyung-sok, directeur général en charge des affaires de l'Afrique et du Moyen-Orient au ministère des Affaires étrangères, y arrivera bientôt.

Cette image prise par une caméra de surveillance montre le pétrolier sud-coréen MT Hankuk Chemi arrivant dans un port iranien après avoir été saisi par des troupes iraniennes le lundi 4 janvier 2021. Le cercle rouge indique un hors-bord iranien.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page