Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Moon promet la vaccination gratuite contre le Covid-19 pour tous les Sud-Coréens

Actualités 11.01.2021 à 14h42
Discours de la nouvelle année

SEOUL, 11 jan. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a déclaré ce lundi que le gouvernement fournirait gratuitement à tous les Sud-Coréens des vaccins contre le nouveau coronavirus (Covid-19) en plusieurs étapes.

«(Le gouvernement) s'assurera que toute la population puisse être inoculée gratuitement selon les priorités», a-t-il déclaré dans son discours de la nouvelle année en ajoutant que la vaccination débutera en février.

Des experts sud-coréens prévoient que la première livraison de vaccins arrivera dans les semaines à venir, le pays ayant signé des contrats avec plusieurs fabricants étrangers.

Moon a également évoqué le processus d'examen de l'efficacité et de la sécurité en cours d'un médicament développé par une société sud-coréenne et promis de rendre publiques toutes les procédures liées de manière transparente.

«(Le gouvernement) continuera d'encourager le développement d'un vaccin sud-coréen» dans le cadre des efforts visant à assurer une «souveraineté vaccinale» et la coopération mondiale dans les soins de santé, a-t-il ajouté, dans son allocation télévisée de 26 minutes.

Le bout du «tunnel sombre» de la lutte antivirus est enfin en vue et, pour la Corée du Sud, 2021 sera l'année du «rétablissement» de la crise sanitaire et de l'«élan» pour devenir un pays leader, selon le président.

Ce qui est plus important que tout autre est le «rétablissement inclusif» pour réduire les inégalités sociales qui se sont creusées davantage à cause de la pandémie, a-t-il fait remarquer.

Face aux critiques sur la flambée des prix de l'immobilier, Moon a présenté des excuses à ceux qui connaissent des difficultés et promis des mesures «rapides et variées» pour offrir de nouveaux logements.

«En mettant notamment l'accent sur l'augmentation de l'offre, (nous) élaborerons rapidement diverses mesures pour obtenir un effet rapide» a-t-il ajouté.

Sur le plan diplomatique, il a dit que le gouvernement renforcerait l'alliance Séoul-Washington à l'occasion de l'investiture de l'administration Joe Biden.

Il a promis d'«ultimes efforts» pour induire une «grande transition» dans les discussions en suspens entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et entre le deux Corées.Son mandat présidentiel se terminera dans un an et demi.

«La force motrice clé du processus de paix sur la péninsule coréenne est le dialogue et la coopération gagnant-gagnant», a-t-il souligné. «Notre volonté de rencontrer (la Corée du Nord) n'importe quand, n'importe où, même dans un format non facial, reste inchangée.»

En 2021, les deux Corées célébreront le 30e anniversaire de leur entrée simultanée à l'Organisation des Nations unies (ONU), a rappelé Moon.

Les deux parties doivent «joindre leurs efforts pour prouver que la paix et la prospérité sur la péninsule coréenne sont bénéfiques à la communauté internationale aussi», a-t-il dit. «C'est de notre devoir de remettre une péninsule coréenne pacifique, sans guerre et sans armes nucléaires, à nos descendants.»

Il a également fait part de son espoir de voir les deux Corées participer à des projets d'initiative régionale dans les soins de santé, qui incluent des dialogues entre les pays d'Asie du Nord-Est et entre la Corée du Sud et les Etats membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est.

Concernant la dernière proposition de Moon, ses conseillers à Cheong Wa Dae ont noté que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a laissé ouverte la porte au dialogue intercoréen dans son message prononcé au congrès du Parti du travail qui se déroule actuellement à Pyongyang, malgré des appels au renforcement des armes stratégiques.

Moon a annoncé que la Corée du Sud aussi «examinera activement» l'adhésion à l'Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP), tout en accélérant son plan de conclure des accords de libre-échange (ALE) avec les Philippines, le Cambodge et l'Ouzbékistan.

De même, le gouvernement accélérera les négociations pour des ALE avec la Chine et la Russie dans le secteur des services et les discussions avec des pays d'Amérique latine, a-t-il noté, en faisant référence au Mercosur et à l'alliance du Pacifique.

Il a évoqué brièvement le Japon en notant que Séoul continuera de travailler pour un «développement orienté vers le futur» des relations bilatérales.

Moon a par ailleurs déclaré le succès de la «réforme systémique» d'institutions puissantes comme le Parquet et promis une communication et une coopération étroites pour que le nouveau système s'installe de manière stable.

«Réformer les institutions puissantes a pour but d'assurer des contrepoids et équilibres», a-t-il souligné.

L'allocution de Moon est intervenue alors que sa cote de popularité a reculé considérablement durant ces derniers mois, vraisemblablement à cause de la troisième vague épidémique, de l'instabilité du marché immobilier et de controverses autour de sa campagne de réforme du Parquet.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page