Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul dépensera 800 mlns de wons pour enquêter sur les familles séparées

Actualités 14.01.2021 à 11h42

SEOUL, 14 jan. (Yonhap) -- Le gouvernement a décidé ce jeudi de dépenser 800 millions de wons (728.000 dollars) pour mener des enquêtes sur les familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953) afin de vérifier la situation des familles survivantes et d'entendre leurs revendications.

Un comité civil-gouvernemental sur les échanges intercoréens a décidé ce jeudi de mener des enquêtes auprès de 50.000 membres de familles séparées vivant dans le pays d'avril à octobre de cette année. Des études similaires ont été menées en 2011 et 2016, a indiqué le ministère de l'Unification.

Grâce à cette initiative, le ministère mettra à jour les informations sur les familles séparées et vérifiera leurs demandes et leurs opinions sur les réunions intercoréennes.

Il a également décidé de consacrer 4,77 milliards de wons à la transformation de la Zone démilitarisée (DMZ), séparant les deux Corées, en une zone culturelle. Le projet de deux ans vise à utiliser les installations du bureau de transit intercoréen près du village frontalier et de la gare de Dorasan, l'arrêt de train le plus au nord du pays, pour les remodeler en vue d'échanges culturels transfrontaliers.

Le ministère dépensera également 3,34 milliards de wons pour un projet en cours sur la publication d'un dictionnaire commun en coréen qui a débuté en 2005 dans le cadre des efforts visant à surmonter les barrières linguistiques entre le Nord et le Sud.

Le comité a approuvé des dépenses pour d'autres programmes, dont 1,92 milliard de wons afin de couvrir les coûts de fonctionnement d'un centre de soutien au tourisme dans le village de la trêve de Panmunjom, et 3,75 milliards de wons pour le Center for Unified Korean Future, une institution publique chargée de l'éducation en lien avec l'unification.

Ryang Cha-ok (à g.), 82 ans, de Corée du Nord rencontre ses sœurs sud-coréennes dans un hôtel au mont Kumgang, au Nord, dans le cadre de réunions de famille séparées, le 24 août 2018.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page