Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul s'engage à accélérer les négociations commerciales avec l'Amérique centrale et du Sud en 2021

Economie 19.01.2021 à 11h00

SEOUL, 19 jan. (Yonhap) -- Le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie s'est engagé ce mardi à réaliser davantage de progrès dans l'expansion des pactes commerciaux avec ses homologues d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud cette année, conformément à ses efforts visant à diversifier son portefeuille d'exportation dans un contexte de protectionnisme croissant autour du globe.

«Il est important que nous définissions une stratégie commerciale pour les régions d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud au milieu des incertitudes croissantes liées au lancement d'une nouvelle administration américaine et à la montée du protectionnisme», a déclaré le ministère du Commerce dans un communiqué.

La Corée du Sud a annoncé qu'elle chercherait à faire des progrès plus notables dans les négociations commerciales en cours avec les pays de la région tout au long de cette année.

Séoul s'engage à accélérer les négociations commerciales avec l'Amérique centrale et du Sud en 2021 - 1

En février 2020, la Corée du Sud a organisé le cinquième cycle de négociations de libre-échange avec le bloc commercial sud-américain Mercosur, qui couvre le Brésil, l'Argentine, le Paraguay et l'Uruguay. L'adhésion du Venezuela est suspendue depuis 2016 pour non-respect des normes du groupe.

Le bloc représente 70% de la population d'Amérique du Sud et 76% du produit intérieur brut de la région.

Séoul est en pourparlers avec le Chili pour développer davantage son accord de libre-échange (ALE) bilatéral, qui est entré en vigueur en 2004. La nation sud-américaine a été le premier partenaire d'ALE de la quatrième économie asiatique.

La Corée du Sud mène également des tractations pour devenir un membre associé de l'Alliance du Pacifique, un bloc économique composé du Pérou, du Chili, de la Colombie et du Mexique. En cas de succès, l'accord deviendrait le premier pacte de libre-échange signé par Séoul avec le Mexique.

Les exportations du pays vers l'Amérique centrale et du Sud, quant à elles, se sont élevées à 19,5 milliards de dollars en 2020, en baisse de 25% par rapport à 26,3 milliards de dollars un an plus tôt, dans un contexte de pandémie de Covid-19.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page