Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : moins de 400 nouveaux cas mais maintien de la vigilance face à une éventuelle remontée

Actualités 24.01.2021 à 15h22
Test de dépistage du Covid-19 dans un centre à la gare de Séoul. (Photo d'archives Yonhap)
Dépistage
Tests de dépistage dans une maternelle

SEOUL, 24 jan. (Yonhap) -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) ont reculé sous la barre des 400 ce dimanche après une brève remontée hier mais les autorités maintiennent leur vigilance face à une possible hausse sur fond de ralentissement apparent.

Le pays a ajouté 392 nouveaux cas de Covid-19, dont 369 infections locales, portant le nombre total de contaminations à 75.084, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le chiffre journalier de ce dimanche représente une diminution par rapport aux 431 infections rapportées la veille. La troisième vague épidémique a atteint un pic le 25 décembre, avec 1.240 nouvelles contaminations en 24 heures, mais montre depuis des signes de ralentissement.

Le nombre quotidien est resté entre 300 et 500 cette semaine. Il s'est élevé à 398 lundi et 386 mardi avant de légèrement dépasser les 400 mercredi et jeudi.

Bien que le nombre de nouveaux cas semble se stabiliser, les autorités sanitaires ont exhorté la population à respecter les règles de distanciation sociale en raison de nombreuses infections en grappes à travers le pays.

Les autorités sanitaires ont également indiqué que plus de 20% des nouveaux cas étaient d'origine inconnue au cours des deux dernières semaines. De même, un nombre moins important de tests est effectué durant la week-end.

Le pays a prolongé ses mesures de distanciation sociale renforcées de deux semaines jusqu'au 31 janvier, en assouplissant certaines restrictions sur les cafés, salles de sport et d'autres établissements intérieurs qui subissaient des pertes de revenus.

En vertu des nouvelles mesures, la région métropolitaine de Séoul continue d'appliquer le niveau 2,5, le deuxième plus élevé d'un système qui en compte cinq, et le reste du pays demeure sous le niveau 2.

L'interdiction sur les réunions privées de cinq personnes ou plus et la restriction des activités commerciales après 21h ont également été prolongées. Néanmoins, les salles de sport, les instituts privés et les karaokés sont autorisés à rouvrir à condition qu'ils respectent strictement les mesures antivirus, y compris la capacité maximale d'une personne par 8 mètres carrés et une fermeture à 21h.

Les autorités projettent de suivre étroitement les infections la semaine prochaine pour décider d'assouplir ou de maintenir les mesures de distanciation actuelles .

Parmi les 369 transmissions locales, Séoul a signalé 127 cas et la province du Gyeonggi 99. La ville d'Incheon en a rapporté 23. La zone métropolitaine de Séoul représente la moitié des 51 millions d'habitants du pays.

En dehors de la grande région de Séoul, la ville portuaire méridionale de Busan a confirmé 19 nouveaux patients et la province du Gyeongsang du Sud ainsi que la ville méridionale de Gwangju en ont ajouté 17 chacune.

Parmi les infections groupées, un centre de soins dans l'arrondissement de Seongdong à Séoul a ajouté cinq nouveaux cas, portant le total à 35.

Le nombre de cas liés à un temple protestant à Gwangju a augmenté de 14 pour atteindre 15 alors que le total de contaminations liées à un établissement de soins à Sunchang s'est élevé à 119.

Le pays a ajouté 23 cas importés, portant le nombre total de tels cas à 6.112, a détaillé la KDCA.

La Corée du Sud continue à surveiller étroitement les arrivées internationales, les variants du coronavirus plus contagieux étant susceptibles de compromettre la lutte antivirus.

Jusqu'à présent, le pays a confirmé 18 cas de variant du coronavirus sur son sol, dont 15 provenant de Grande-Bretagne, deux d'Afrique du Sud et un du Brésil.

Le gouvernement considère ces nouveaux variants comme un grand défi dans son combat contre la pandémie, notamment à l'approche du début de la campagne de vaccination prévu le mois prochain.

Les autorités ont réaffirmé ce dimanche que le vaccin contre le Covid-19 développé par le géant de la biotechnologie britannico-suédois AstraZeneca Plc. sera fourni au premier trimestre de cette année malgré des rapports d'un retard dans le programme d'approvisionnement en vaccins dans d'autre pays.

AstraZeneca a déposé une demande d'autorisation d'un régime à deux doses de son vaccin contre le Covid-19 auprès du ministère de la Sécurité des denrées alimentaires et des médicaments. L'autorisation marquerait la première campagne de vaccination du pays.

La Corée du Sud a ajouté 12 autres décès, portant le bilan des morts à 1.349. Le taux de mortalité était de 1,8%.

Le total des patients dans un état grave ou critique s'est élevé à 282, en baisse par rapport aux 297 enregistrés la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet a atteint 62.530, soit 486 de plus qu'un jour plus tôt, avec 11.205 personnes en isolement pour le traitement du Covid-19, en baisse de 106 par rapport à la veille.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page