Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Hyundai Motor : bond de 78% du bénéfice net au T4 2020

Actualités 26.01.2021 à 18h38

SEOUL, 26 jan. (Yonhap) -- Hyundai Motor Co. a déclaré ce mardi que son bénéfice net avait bondi de 78% au quatrième trimestre 2020 par rapport à l'année précédente grâce aux ventes solides des modèles haut de gamme sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Le bénéfice net de la période octobre-décembre de l'année dernière a fortement augmenté à 1.370 milliards de wons (1,24 milliard de dollars) par rapport aux 772 milliards de wons de l'année précédente, a déclaré Hyundai dans un communiqué.

«Les ventes croissantes des modèles haut de gamme, comme le SUV GV 80 et la berline G80, ont renforcé le résultat net du trimestre, malgré la force du won par rapport au dollar», a indiqué le communiqué.

Le dollar est tombé à 1.117,64 wons en moyenne au quatrième trimestre contre 1.175,81 wons il y a un an, selon la Banque de Corée.

Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 41% à 1.640 milliards de wons au quatrième trimestre par rapport aux 1.160 milliards de wons de l'année précédente. Les ventes ont crû de 5,1% à 29.240 milliards de wons après les 27.820 milliards de wons de la même période de 2019.

Mais les résultats annuels de Hyundai ont reflété l'impact de la pandémie de Covid-19 sur sa production et ses ventes de véhicules sur les marchés mondiaux tels que l'Europe, les Etats-Unis et la Chine.

Pour toute l'année 2020, le bénéfice net a dégringolé de 34% à 2.110 milliards de wons par rapport aux 3.180 milliards de wons de l'année précédente.

Le bénéfice d'exploitation de l'année dernière a diminué de 23% à 2.780 milliards de wons par rapport aux 3.600 milliards de wons d'un an plus tôt. Les ventes ont baissé de 1,7% à 103.990 milliards de wons par rapport aux 105.740 milliard de wons enregistrés en 2019.

Sièges de Hyundai Motor Co. et Kia Motors Corp. à Yangjae, dans le sud de Séoul. (Photo d'archives Yonhap)

Sièges de Hyundai Motor Co. et Kia Motors Corp. à Yangjae, dans le sud de Séoul. (Photo d'archives Yonhap)

Les actions de Hyundai ont chuté ce mardi de 3,3% à 251.500 wons, soit plus que la perte de 2,1% du Kospi.

A l'avenir, Hyundai espère que la demande s'améliorera progressivement cette année grâce aux plans de relance des gouvernements et à un effet de base sur l'année, mais une concurrence plus rude avec ses rivaux et des taux de change «défavorables» restent des obstacles.

Hyundai s'est fixé un objectif de ventes de 4,16 millions de véhicules pour l'année, soit 11% de plus que les 3,74 millions d'unités vendues l'année dernière.

Pour atteindre cet objectif, Hyundai prévoit de se concentrer davantage sur la promotion des SUV, tels que le Hyundai Tucson et les GV80 et GV70 sous sa marque indépendante Genesis, sur les marchés mondiaux.

Le constructeur prévoit d'augmenter la proportion de modèles SUV à 66% cette année, contre 63% l'année dernière.

Sur le marché américain en particulier, l'entreprise commencera la production du SUV Tucson dans son usine en Géorgie au premier trimestre pour les ventes locales, tout en prévoyant de lancer le SUV GV70 au deuxième trimestre et l'Ioniq 5 entièrement électrique et le Santa Cruze au second semestre, a déclaré le vice-président de Hyundai, Koo Za-yong, lors d'une conférence téléphonique sur les résultats de 2020.

En 2021, Hyundai cherche à vendre 720.000 véhicules sur le marché automobile américain, en hausse de 13% par rapport à l'année précédente, fixant pour objectif d'atteindre une part de marché de 4,8%, contre 4,4%, a-t-il déclaré.

Le fabricant de la berline Sonata et du SUV Palisade a budgété 8.900 milliards de wons en dépenses d'investissement cette année, contre 8.400 milliards de wons l'année précédente.

Sur le total, 3.500 milliards de wons iront à des projets de recherche et développement qui aideront le constructeur automobile à se transformer en un «fournisseur de solutions de mobilité du futur».

Hyundai envisage de dévoiler le mois prochain l'Ioniq 5, son premier modèle électrique doté d'une plate-forme modulaire électrique-mondiale (E-GMP).

L'Ioniq 5 est équipé d'une batterie qui permet de parcourir plus de 500 kilomètres avec une seule charge et de charger à 80% de sa capacité en 18 minutes.

Hyundai prévoit également de présenter la berline de taille moyenne Ioniq 6 en 2022 et le grand SUV Ioniq 7 en 2024. Il commencera à utiliser des noms alphanumériques comme ses plus grands rivaux, tels que BMW, dont les modèles sont nommés série n° 1-8.

La marque Genesis prévoit également de lancer un modèle entièrement électrique cette année et remplira à l'avenir sa gamme de modèles à zéro émission.

Cette image fournie par Hyundai Motor montre la prochaine marque Ioniq entièrement électrique. (Revente et archivage interdits)

Cette image fournie par Hyundai Motor montre la prochaine marque Ioniq entièrement électrique. (Revente et archivage interdits)

rainmaker0220@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page