Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Samsung prévoit des résultats en baisse au T1 après un bilan solide au T4 2020

Actualités 28.01.2021 à 16h05
Usine de fabrication de semi-conducteurs à Pyeongtaek de Samsung Electronics. (Photo fournie par Samsung Electronics. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 28 jan. (Yonhap) -- Samsung Electronics Co. a déclaré ce jeudi prévoir des résultats moins bons au premier trimestre en raison de l'affaiblissement du dollar américain et des incertitudes autour de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) après avoir annoncé des résultats solides pour le quatrième trimestre de l'année dernière.

La société a présenté un point de vue conservateur sur ledit «super cycle» dans le secteur des puces mémoire dont le début a été prédit pour cette année par de nombreux analystes.

Le géant sud-coréen a rapporté que son bénéfice net a augmenté de 26,4% sur un an au quatrième trimestre 2020 grâce à la demande solide pour les puces mémoire et écrans sur fond de pandémie.

Le premier fabricant de puces mémoire et smartphones du monde a déclaré que son bénéfice net s'est élevé à 6.600 milliards de wons (6 milliards de dollars) pour la période octobre-décembre 2020 après avoir atteint 5.220 au même trimestre de l'année précédente.

Son bénéfice d'exploitation a bondi de 26,35% en glissement annuel à 9.040 milliards de wons au quatrième trimestre alors que son chiffre d'affaires a progressé de 2,78% à 61.550 milliards de wons au cours de la période citée.

Ces chiffres sont en ligne avec les estimations que la société avait annoncées plus tôt ce mois-ci.

En glissement trimestriel, le bilan du quatrième trimestre de Samsung a reculé par rapport aux résultats remarquables du troisième trimestre pour lequel l'entreprise a affiché des ventes record de 66.900 milliards de wons et un résultat d'exploitation de 12.300 milliards de wons.

Samsung a noté que les faibles prix de puces et le ralentissement des ventes de produits de consommation combinés avec l'augmentation des coûts marketing et le renforcement du won coréen face au billet vert ont tiré vers le bas ses résultats du quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent.

«La valeur de la monnaie locale a fortement augmenté face au dollar américain, à l'euro et à d'autres monnaies d'économies émergentes, entraînant une perte d'environ 1.400 milliards de wons par rapport au trimestre précédent, la plupart dans les activités semi-conducteurs et écrans d'affichage», a expliqué la société.

Pour l'ensemble de l'année 2020, Samsung a rapporté un bénéfice net de 26.400 milliards de wons, en hausse de 21,48% par rapport à l'année précédente alors que son activité semi-conducteurs, la vache à lait de la firme, a bénéficié de la tendance à rester à la maison sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) alors que ses ventes de produits finis tels que les smartphones et appareils électroménagers ont été soutenues par la demande refoulée lorsque les confinements ont été levés.

Le bénéfice d'exploitation de Samsung a atteint 35.990 milliards de wons en 2020, représentant une hausse de 29,62% en glissement annuel. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 236.800 milliards de wons l'an dernier, un bond de 2,78% par rapport à 2019.

Pour l'avenir, Samsung anticipe un recul de sa rentabilité pour le premier trimestre de cette année à cause des effets liés à la monnaie et des facteurs saisonniers de ses activités produits finis.

«L'activité mémoire continuera probablement d'être affectée par la vigueur actuelle du won (coréen) et les coûts associés aux nouvelles lignes de production malgré la demande solide de la part des produits mobiles et centres de données», a prévu l'entreprise.

Pour l'ensemble de l'année 2021, Samsung a prévu une reprise de la demande mondiale mais a souligné que les incertitudes persisteraient à cause de la pandémie.

Au cours des trois derniers mois de 2020, les ventes de la division semi-conducteurs ont atteint 18.180 milliards de wons, soit une augmentation de 8,3% sur un an. Le bénéfice d'exploitation de l'activité puces mémoire s'est élevé à 3.850 milliards de wons, en hausse de 11,6% au cours de la période citée.

«La demande générale dans l'activité mémoire a été forte, dirigée par la poursuite de la demande mobile vigoureuse, ainsi que par la demande solide de la part des centres de données et PC», a expliqué l'entreprise.

Dans les DRAM, Samsung a indiqué que le volume de puces produites a augmenté de 5-10% au quatrième trimestre, mais la moyenne des prix de vente (ASP, Average Selling Price) a diminué de près de 10% au quatrième trimestre.

Samsung a noté que la production mondiale de DRAM devrait diminuer au premier trimestre mais que la société devrait se porter mieux par rapport au marché.

Pour les NAND, Samsung a indiqué le volume produit a progressé de plus de 5%, mais l'ASP a diminué de plus de 10% au quatrième trimestre.

Au troisième trimestre, Samsung a prévu que la production sur le marché des NAND augmenterait d'environ 10% et la performance de la société devrait être similaire au niveau du marché.

Samsung a anticipé que son activité mémoire, notamment le marché des DRAM, connaîtrait une reprise au premier semestre grâce à la demande solide pour les applications mobiles et serveurs.

Cela dit, la société a noté que les incertitudes mondiales demeuraient telles que les risques géopolitiques et que la demande pourrait donc fluctuer.

«Concernant un "big cycle" dans l'industrie comme nous avons vu entre 2017 et 2018, nous devons adopter une position attentive», a déclaré Han Ji-man, vice-président de l'unité mobile de Samsung.

Samsung a indiqué que son activité fonderie a affiché un chiffre d'affaires trimestriel record grâce à la demande robuste pour les puces 5G et capteurs d'image.

L'activité écrans d'affichage de Samsung a enregistré ses meilleurs résultats trimestriels au quatrième trimestre grâce à la demande solide pour les smartphones et téléviseurs sur fond de reprise économique.

Elle a engrangé 9.960 milliards de wons de ventes, soit un bond de 23,7% sur un an, alors que son bénéfice d'exploitation a été multiplié par huit à 1.750 milliards de wons.

L'activité mobile de Samsung a connu une contraction en affichant un chiffre d'affaires de 22.340 milliards de wons au quatrième trimestre, en repli de 10,5% en rythme annuel, alors que le bénéfice d'exploitation de l'unité a reculé de 4% sur un an à 2.420 milliards de wons.

«L'activité communications mobiles a vu ses ventes et bénéfices diminuer de trimestre en trimestre à cause de l'intensification de la concurrence et de l'augmentation des dépenses marketing», a dit la société. «Cela dit, la société a maintenu une marge bénéficiaire à deux chiffres en améliorant la structure des coûts à travers des mesures comme la standardisation de composants.»

Lors d'une conférence de presse, Samsung a déclaré avoir vendu 67 millions appareils mobiles au quatrième trimestre, en baisse par rapport aux 88 millions d'unités écoulées au trimestre précédent, dont plus de 90% étaient des smartphones.

Pour le premier trimestre, Samsung a prédit que la demande sur le marché des smartphones et tablettes reculerait par rapport au trimestre précédent mais que le chiffre d'affaires et les bénéfices de sa division mobile augmenteraient grâce à sa nouvelle série Galaxy S21 et à l'amélioration de sa gamme de produits.

La division produits électroniques grand public de Samsung a rapporté une amélioration des résultats au quatrième trimestre. Ses ventes ont augmenté de 7% sur un an à 13.610 milliards wons et son résultat d'exploitation a progressé de 1,2% en glissement annuel à 820 milliards de wons.

Le plus grand fabricant de téléviseurs du monde a indiqué que ses livraisons de téléviseurs du quatrième trimestre ont légèrement augmenté par rapport au trimestre précédent grâce à la forte demande de fin d'année sur les marchés avancés. La société a toutefois prévu que ses livraisons de téléviseurs plongeraient de plus de 20% au premier trimestre en raison de la faible demande saisonnière.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page