Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un transfuge nord-coréen part vers les USA pour une audition sur la loi interdisant l'envoi de tracts

Actualités 28.01.2021 à 16h51
Tracts anti-Pyongyang

SEOUL, 28 jan. (Yonhap) -- Park Sang-hak, transfuge nord-coréen, s'est dirigé vers les Etats-Unis afin de participer à une audition parlementaire sur le projet de loi controversé que la Corée du Sud a récemment adopté en vue d'interdire l'envoi de tracts anti-nord-coréens, a fait savoir ce jeudi son avocat.

Park, activiste qui dirige Fighters for a Free North Korea, s'est envolé hier vers Washington afin d'assister à l'audition que le député républicain Chris Smith (NJ) cherche à convoquer pour discuter de la loi contre l'envoi de prospectus de propagande anti-Pyongyang.

«Park est parti pour les Etats-Unis hier dans le but d'assister à l'audition du Congrès des Etats-Unis et d'autres raisons et projette de rentrer au début de mars», a déclaré Lee Heon, représentant légal de Park. La date de l'audition n'a pas été encore fixée, a-t-il ajouté.

En décembre, l'Assemblée nationale dominée par le Parti démocrate (PD) a adopté le projet de loi interdisant l'envoi de tracts anti-Pyongyang vers le Nord malgré la forte opposition de députés du camp conservateur.

L'interdiction est intervenue après que la Corée du Nord s'est irritée contre cette activité et a fait exploser le bureau de liaison conjoint en juin de l'année dernière. Pyongyang dénonce le lancement de tracts comme une violation des accords intercoréens et a demandé de prendre des mesures de prévention.

Des opposants affirment qu'une telle interdiction revenait à céder à la pression de Pyongyang. Des hommes politiques américains et d'autres ont également avancé que cette législation pourrait limiter la liberté d'expression et bloquer un canal important pour envoyer des informations du monde extérieur vers le pays reclus.

Park, un transfuge devenu activiste, a déposé plus tôt un recours devant la Cour constitutionnelle contre cette interdiction.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page