Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Hausse des prix à la consommation inférieure à 1% pour le 4e mois en janvier

Actualités 02.02.2021 à 09h16
Rayon des œufs dans une grande surface à Séoul. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 02 fév. (Yonhap) -- Les prix à la consommation ont progressé de moins de 1% pour le quatrième mois consécutif en janvier, ont montré ce mardi des données de Statistique Corée (KOSTAT), indiquant que les pressions inflationnistes restent faibles sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

L'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,6% en glissement annuel le mois dernier après avoir crû de 0,5% sur un an le mois précédent, selon les données.

Le taux d'inflation est resté à moins de 1% pour le quatrième mois consécutif.

En glissement mensuel, l'indice a progressé de 0,8% le mois dernier après avoir affiché une hausse mensuelle de 0,2% en décembre.

L'inflation de base, qui exclut les produits alimentaires et pétroliers, a crû de 0,4% sur un an.

Les pressions inflationnistes du pays demeurent modérées en raison notamment des faibles prix pétroliers et des retombées de l'épidémie.

Le renforcement de la monnaie coréenne face au dollar américain a également tiré vers le bas les prix à l'importation, exerçant des pressions baissières sur l'inflation.

L'année dernière, les prix à la consommation du pays ont augmenté de 0,5%. C'était la première fois que le taux d'inflation se situait à moins de 1% pour la deuxième année consécutive.

Affectés par l'apparition de la grippe aviaire dans le pays, les prix des produits de l'élevage comprenant ceux des volailles ont bondi de 11,5% sur un an, la plus forte augmentation depuis juin 2014. Les prix des œufs ont explosé (+15,2%), selon les données. La grippe aviaire a ravagé les élevages de poulets à travers le pays depuis novembre dernier.

Les prix des produits pétroliers ont diminué de 8,6% sur un an à cause des faibles prix du brut.

Les prix de l'immobilier n'ont montré aucun répit malgré les efforts du gouvernement destinés à juguler la flambée des prix des logements. Ils ont augmenté de 0,7% sur un an en janvier.

Cela dit, les faibles pressions inflationnistes devraient donner à la Banque de Corée (BOK) une plus grande marge de manœuvre pour maintenir une position monétaire accommodante.

La banque centrale a maintenu son taux d'intérêt directeur au plus bas historique de 0,5% en janvier sur fond d'incertitudes économiques persistantes autour de la pandémie. Elle vise à maintenir l'inflation à 2% à moyen terme.

La BOK prévoit que le taux d'inflation s'élèvera à 1% cette année, citant une reprise économique et une remontée des prix pétroliers.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page