Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un jour dans l'histoire de la Corée

22 février

1980 -- Le gouvernement sud-coréen décide de boycotter les Jeux olympiques de Moscou, après les Etats-Unis, l'Allemagne de l'Ouest, le Japon et le Canada.

Dénonçant l'invasion de l'Afghanistan par l'Union soviétique en décembre 1979, le président américain Jimmy Carter avait annoncé que les Etats-Unis boycotteraient les JO d'été de 1980 dans la capitale soviétique. Soixante-cinq pays qui demandaient le retrait immédiat des troupes soviétiques d'Afghanistan ont déclaré qu'ils ne participeraient pas à cette manifestation sportive mondiale.

Seuls 80 pays, les moins nombreux à des olympiades depuis 1956, participeront aux JO de Moscou (19 juillet-3 août de la même année).

1990 -- Le gouvernement adopte un projet de loi pour la création d'un fonds de coopération intercoréenne, l'un des systèmes légaux permettant de soutenir les échanges économiques et sociaux entre les deux Corées.

2006 -- L'archevêque sud-coréen Nicolas Cheong Jin-suk est nommé cardinal par le pape Benoît XVI.

2007 -- Le président Roh Moo-hyun annonce sa décision de quitter le parti au pouvoir, le Parti Uri, afin de maintenir la neutralité politique à l'approche de l'élection présidentielle en décembre de la même année.

2014 -- Les patineuses Park Seung-hi et Shim Suk-hee remportent les médailles d'or et de bronze, respectivement, au 1.000m de short-track aux Jeux olympiques d'hiver de Sotchi, en Russie.

2017 -- La Corée du Sud remporte trois médailles d'or en patinage de vitesse aux Jeux asiatiques d'hiver de Sapporo, au Japon.

(FIN)

Accueil Haut de page