Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le ministère de l'Unification souhaite une réouverture rapide du complexe industriel de Kaesong

Actualités 09.02.2021 à 15h11
La ville nord-coréenne de Kaesong vue depuis la ville sud-coréenne de Paju. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 09 fév. (Yonhap) -- Le ministère de l'Unification a fait part ce mardi de son espoir de voir bientôt une reprise des activités du complexe industriel de Kaesong qui a été fermé il y a cinq ans sur fond de gel des relations intercoréennes.

La Corée du Sud a suspendu les activités du complexe industriel situé à la ville frontalière nord-coréenne en février 2016 suite à des provocations nucléaires et balistiques nord-coréennes. Le complexe était considéré comme l'un des symboles les plus tangibles de la réconciliation intercoréenne.

«Le gouvernement a déployé des efforts pour créer un environnement favorable à la réouverture du complexe de Kaesong mais il y a eu des difficultés pour produire des résultats réels», a déclaré la porte-parole du ministère, Lee Jong-joo.

«La reprise du complexe de Kaesong a été convenue par les dirigeants du Sud et du Nord en 2018», a-t-elle rappelé. «Nous espérons que viendra tôt ou tard le jour où nous pourrons discuter de la reprise de l'exploitation du complexe de Kaesong avec l'amélioration des relations intercoréennes.»

Le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sont convenus lors du sommet à Pyongyang en septembre 2018 de relancer le parc industriel, ainsi que le programme touristique au mont Kumgang, sur la côte est du Nord, une fois que les conditions auront été réunies.

Ces projets sont toutefois toujours suspendus sur fond d'absence de progrès dans les négociations de dénucléarisation entre Washington et Pyongyang.

Les liens transfrontaliers se sont détériorés après que la Corée du Nord a fait exploser le bureau de liaison conjoint à Kaesong en juin dernier en protestation contre l'envoi de prospectus de propagande anti-Pyongyang depuis le Sud.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page