Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul appelle l'AIEA à garantir la transparence et la sécurité de l'évacuation de l'eau de Fukushima

Actualités 16.02.2021 à 22h55

SEOUL, 16 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud a appelé l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à veiller à ce que l'eau radioactive de la centrale nucléaire de Fukushima soit éliminée de manière transparente et sûre, a déclaré ce mardi le ministère des Affaires étrangères.

Chung Kee-yong, directeur général chargé du changement climatique, de l'énergie, de l'environnement et des affaires scientifiques du ministère, a lancé cet appel lors d'une visioconférence avec le directeur général adjoint de l'AIEA, Juan Carlo Lentijo, a indiqué le ministère.

«Nous avons demandé le rôle actif de l'AIEA pour garantir la transparence et vérifier la sécurité tout au long du traitement par le gouvernement japonais de l'eau contaminée, car il s'agit d'une question grave qui affecte la sécurité et l'environnement des pays voisins, y compris notre pays et la communauté internationale», a-t-il ajouté.

L'AIEA s'est engagée à s'assurer que toutes les décisions et mesures soient prises de manière adéquate, selon le ministère.

Tokyo semble sur le point de procéder au projet de rejet progressif dans l'océan Pacifique de plus de 1,2 million de tonnes d'eau radioactive stockées dans des réservoirs depuis l'accident de 2011.

Le Japon fait valoir qu'il s'agit de la méthode d'élimination la plus réaliste et relativement inoffensive, mais le projet suscite une forte opposition et des inquiétudes parmi la population en Corée du Sud et au Japon.

Manifestation contre le rejet des eaux contaminées

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page