Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Le Nord-Coréen capturé aurait traversé la frontière maritime en combinaison de plongée

Corée du Nord 17.02.2021 à 11h03

SEOUL, 17 fév. (Yonhap) -- L'homme nord-coréen, capturé après être entré en Corée du Sud, semble avoir traversé la frontière maritime équipé d'une combinaison de plongée et d'une paire de palmes, a annoncé l'armée ce mercredi.

Hier, l'homme a été détecté vers 4h20 alors qu'il se dirigeait vers le sud près d'un poste de contrôle militaire situé à l'intérieur d'une zone interdite, au nord de la Ligne de contrôle civile (CCL), dans le comté de Goseong, avant d'être arrêté au bout de trois heures de recherches.

Selon le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS), il a probablement traversé la frontière maritime à la nage pour arriver près d'un observatoire au sud des avant-postes généraux sud-coréens (GOP) et passer par un conduit de drainage afin d'échapper aux clôtures installées le long du rivage.

L'homme a été repéré à plusieurs reprises par l'équipement de surveillance de l'armée après son arrivée à terre, mais les troupes n'ont pas pris les mesures appropriées et l'équipement du tunnel de drainage n'a pas permis d'empêcher son passage, a indiqué le JCS.

Un responsable militaire a fait savoir que les barrières à l'intérieur du conduit avaient été retrouvées endommagées.

Cette photo d'archives montre la côte est près de la frontière intercoréenne dans le comté de Goseong, dans la province du Gangwon.

«Nous prenons cette situation au sérieux et une enquête sur place est en cours avec le commandement des forces terrestres», a annoncé le JCS dans un communiqué. «En fonction des résultats de l'enquête, nous proposerons des mesures de suivi et prendrons des dispositions sévères.»

L'homme âgé d'une vingtaine d'années aurait exprimé son intention de faire défection.

Il s'agirait d'un civil, bien que des responsables aient déclaré qu'une enquête plus approfondie était nécessaire.

Cet incident est survenu après que l'armée a pris des mesures pour améliorer le système de surveillance à la frontière après une série de franchissements de la frontière par des Nord-Coréens.

En novembre dernier, un civil nord-coréen a franchi la frontière sans avoir été détecté et a été retrouvé aussi à Goseong, dans une tentative de défection suspecte. Un fonctionnement défectueux de capteurs installés sur des clôtures et d'autres failles dans le système de sécurité de l'armée ont été critiqués à l'époque.

La CCL, qui s'étend sur environ 5 à 20 km vers le sud de la Ligne de démarcation militaire (MDL), a été établie après la guerre de Corée (1950-1953) pour des raisons de sécurité.

Une route menant à un point de contrôle à l'intérieur de la zone au nord de la Ligne de contrôle civile (CCL), dans la ville frontalière de Goseong sur la côte est, est vide le 16 février 2021, après que l'entrée a été restreinte à la suite du passage d'un homme nord-coréen en Corée du Sud plus tôt dans la journée.

lsr@yna.co.kr

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page