Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Premier ministre : le premier convoi de vaccins contre le Covid-19 marque le début du retour à la normale

Actualités 24.02.2021 à 10h58
Le Premier ministre Chung Sye-kyun dirige le mercredi 24 février 2021 une réunion interministérielle journalière sur la réponse au Covid-19 tenue au bâtiment du gouvernement provincial du Gyeongsang du Nord à Andong, à 270 km au sud-est de Séoul.

SEOUL, 24 fév. (Yonhap) -- Le Premier ministre Chung Sye-kyun a déclaré que le premier convoi de vaccins contre le nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Sud aujourd'hui marquait le début du retour tant attendu à la vie quotidienne d'avant la pandémie.

«Nous commencerons les premières vaccinations historiques vendredi avec les vaccins qui sont en train d'être livrés aujourd'hui. Ce sera la première mesure pour retourner enfin à la vie quotidienne que nous avons longtemps recherchée», a déclaré Chung lors d'une réunion interministérielle journalière sur la réponse au Covid-19 tenue au bâtiment du gouvernement provincial du Gyeongsang du Nord à Andong, à 270 km au sud-est de Séoul.

La Corée du Sud projette de lancer un programme de vaccination gratuit et public avec le vaccin du géant pharmaceutique britanno-suédois AstraZeneca ce vendredi. Les livraisons de vaccins fabriqués à Andong par le fabricant pharmaceutique sud-coréen SK Bioscience Co. en vertu d'un contrat de partenariat ont débuté aujourd'hui.

Chung a également déclaré que le gouvernement était en train de préparer minutieusement toutes les étapes du programme de vaccination dont l'approvisionnement, la logistique, la distribution et l'administration pour que la population puisse être inoculée en toute sécurité.

Le vaccin AstraZeneca est considéré comme plus pratique pour la vaccination de masse, sa température de stockage étant de 2 à 8°C alors que le vaccin Pfizer nécessite un stockage à une température extrêmement basse.

Selon les autorités sanitaires, un total de 289.271 personnes, soit 93,6% des patients et personnes travaillant dans des établissements comme les sanatoriums, maisons de soins et centres de rééducation, ont déclaré leur intention de recevoir la première injection du régime à deux doses complètes du vaccin AstraZeneca.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page