Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Coronavirus : rebond à plus de 400 cas à l'approche du début de la vaccination

Actualités 24.02.2021 à 17h05
Un officiel militaire à côté d'un camion transportant des vaccins d'AstraZeneca à Andong, à 268 km au sud-est de Séoul, le mercredi 24 février 2021.
Une répétition pour la vaccination contre le nouveau coronavirus (Covid-19) se déroule à l'auditorium Sohwanuri à Gwangju, dans le sud-ouest du pays, le mardi 23 février 2021, à trois jours du début des inoculations contre le virus.
Des tests de dépistage pour le nouveau coronavirus (Covid-19) se déroulent dans un centre provisoire installé dans une salle de concert dans l'arrondissement de Gwangjin à Séoul, le mardi 23 février 2021.

SEOUL, 24 fév. (Yonhap) -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) ont rebondi à plus de 400 ce mercredi en raison de clusters d'infections à travers le pays à l'approche du début du programme de vaccination cette semaine.

Le pays a rapporté 440 nouveaux cas, dont 417 infections locales, portant le nombre total de cas à 88.120, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le chiffre journalier de mercredi a marqué une forte hausse par rapport aux 357 cas sur fond d'infections de groupe. Le nombre est passé au-dessus de 600 la semaine dernière avant de baisser en dessous de 500 au cours du week-end.

Le pays a ajouté trois décès supplémentaires, portant le bilan des morts à 1.576. Le taux de mortalité s'est élevé à 1,79%.

Le dernier rebond est attribué au régime de distanciation sociale assoupli qui est entré en vigueur la semaine dernière après les congés du Nouvel An lunaire qui ont eu lieu du 11 au 13 février.

Le pays a décidé d'appliquer la distanciation sociale de niveau 2 pour la région métropolitaine de Séoul, le foyer de la moitié des 52 millions d'habitants du pays.

En vertu des nouvelles règles, qui seront appliquées jusqu'à dimanche, les restaurants et bars de Séoul et de la province environnante du Gyeonggi sont autorisés à rester ouverts une heure de plus jusqu'à 22h. L'interdiction des réunions privées de cinq personnes ou plus est restée en place, tandis que les rassemblements entre membres de la famille immédiate sont autorisés à l'échelle nationale.

Les autorités sanitaires projettent d'annoncer de nouvelles mesures antivirus ce vendredi.

Les autorités sanitaires projettent d'annoncer de nouvelles mesures pour les prochaines semaines au plus tard ce samedi.

Les propriétaires de petits commerces ont fortement appelé à assouplir davantage les mesures antivirus, mais les autorités sanitaires pourraient choisir de prolonger le couvre-feu étant donné le grand nombre de clusters d'infections à travers le pays.

Le pays commencera également un nouveau semestre scolaire la semaine prochaine qui devrait mettre à rude épreuve les efforts du pays pour aplatir la courbe du virus.

Les autorités sanitaires surveillent étroitement les variants du virus, qui sont plus contagieux. Jusqu'à présent, le pays a identifié 128 cas de variants, et ceux du Royaume-Uni ont atteint 103.

Le rebond des cas du virus est également intervenu alors que le pays commencera le programme de vaccination vendredi avec les vaccins d'AstraZeneca. Le premier lot de vaccins sera fourni aux employés et patients âgés de moins de 65 ans dans des maisons de soins et établissement médicaux où le risque de contamination est élevé.

Le premier lot de vaccins d'AstraZeneca est suffisant pour 785.000 personnes, ce qui est plus élevé que l'estimation précédente.

Ils seront envoyés vers 1.900 hôpitaux et cliniques à travers la nation. Les expéditions de vaccins, produits à Andong par le fabricant de médicaments SK Bioscience Co. sous un accord de partenariat, ont commencé ce mercredi. La distribution durera environ cinq jours.

Le vaccin d'AstraZeneca est jugé plus pratique pour l'inoculation de masse, car la température de stockage est de 2 à 8°C, beaucoup plus élevée que pour le vaccin Pfizer qui nécessite un stockage à une température extrêmement basse.

Les vaccins de Pfizer seront fournis aux membres du personnel médical à partir de samedi. La Corée du Sud souhaite atteindre l'immunité collective d'ici novembre.

Parmi les 330 cas locaux, 138 infections ont été rapportées à Séoul et 137 dans la province du Gyeonggi. Incheon, ville située à l'ouest de Séoul, a ajouté 17 transmissions supplémentaires.

Gwangju, ville située à 330 km au sud de Séoul, a rapporté 35 patients additionnels, et la ville de Daegu, dans le sud-est du pays, a ajouté 17 cas.

Un hôpital dans le centre de Séoul a signalé quatre patients supplémentaires pour un total de 231. Un rassemblement privé à Séoul a également identifié deux cas supplémentaires, portant le nombre global à 81.

Un total de 184 transmissions ont été liées à une usine de production de plastique à Namyangju, dans la province du Gyeonggi, au nord de Séoul, en hausse de cinq par rapport à la veille.

Les nouveaux cas importés ont atteint 23, portant le nombre total de tels cas à 6.963. Sept cas provenaient des Etats-Unis et trois du Japon.

Le total des patients dans un état grave ou critique a été de 140, soit une baisse de huit par rapport à la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 79.050, en hausse de 656 sur un jour. Environ 89,7% des patients du Covid-19 ont été guéris.

La Corée du Sud a effectué 6.510.988 tests jusqu'à présent, dont 38.309 la veille.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page