Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) La BOK conserve son taux d'intérêt directeur au plus bas niveau

Actualités 25.02.2021 à 11h17
Le gouverneur de la Banque de Corée (BOK), Lee Ju-yeol, lors d'une réunion du Comité de politique monétaire de la BOK le 26 novembre 2020. (Photo fournie par la BOK. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 25 fév. (Yonhap) -- La Banque de Corée (BOK) a gelé ce jeudi le taux d'intérêt directeur à son plus bas niveau de 0,5% alors que la troisième vague du nouveau coronavirus (Covid-19) a réduit la capacité à soutenir une reprise économique.

Comme largement prévu, le Comité de politique monétaire de la BOK a voté pour le maintien du taux de base lors de la deuxième réunion pour l'établissement du taux d'intérêt directeur de l'année.

Dans un communiqué, la BOK a déclaré que l'économie sud-coréenne continuait de se rétablir à un rythme modeste, soutenue par les exportations et les investissements dans les biens d'équipement.

La BOK a noté la fragilité de la reprise à cause des incertitudes autour de la pandémie et de l'instabilité sur le marché de l'emploi.

«L'économie coréenne continue de se redresser modestement. Même si la consommation des ménages est restée faible sur fond de prolongation de la distanciation sociale, les exportations ont soutenu leur vigueur grâce au secteur IT et les investissements dans les moyens de production ont continué de se rétablir», a analysé la BOK.

«Cela dit, les incertitudes autour du rythme de reprise sont jugées toujours élevées», a-t-elle ajouté.

Le mois dernier, la banque centrale a conservé son taux d'intérêt directeur au même niveau alors que les incertitudes économiques se sont intensfiées sur fond de recrudescence des cas de Covid-19.

Afin de stimuler l'économie frappée par la pandémie, la BOK a abaissé le taux d'intérêt directeur à son plus bas niveau de 0,5% en mai de l'année dernière après avoir effectué une réduction d'urgence d'un demi-point de pourcentage.

Malgré des signes de reprise des exportations, la faible consommation pèse sur l'emploi et fait pression sur les décideurs politiques.

L'économie sud-coréenne s'est contractée de 1% l'année dernière, représentant la plus faible croissance en plus de deux décennies mais elle semble avoir retrouvé la voie de la croissance grâce à une reprise modérée des exportations.

Les exportations ont augmenté de 16,7% sur un an au cours des 20 premiers jours de ce mois-ci grâce aux solides exportations de puces mémoire et de voitures.

Le nombre de personnes employées a atteint 25,8 millions le mois dernier, en baisse de 982.000 par rapport au même mois de l'année dernière, selon des données compilées par Statistique Corée (KOSTAT). Il s'agissait de la plus forte baisse en glissement annuel depuis décembre 1998, mois où le pays a supprimé 1,28 million de postes dans le sillage de la crise financière asiatique.

Le pays a rapporté des pertes d'emplois tous les mois depuis mars de l'année dernière, durant lequel le pays a détruit environ 195.000 emplois, la première perte en glissement annuel depuis 2009. Pour l'ensemble de l'année 2020, la quatrième économie d'Asie a détruit le plus grand nombre de postes depuis 1998.

Par ailleurs, la BOK a maintenu sa prévision de croissance du pays pour cette année à 3% dans sa dernière mise à jour. L'économie sud-coréenne devrait progresser de 2,5% en 2022, a indiqué la BOK.

La banque centrale a également prévu que le taux d'inflation s'élèverait à 1,3% cette année, en hausse par rapport à son estimation précédente de 1%.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page