Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) 1er-Mars : Moon dit être «prêt à discuter avec le Japon à tout moment»

Actualités 01.03.2021 à 11h56
Le président Moon Jae-in au parc Tapgol, à Séoul, pour le jour du mouvement d'indépendance du 1er-Mars, le 1er mars 2021.

SEOUL, 01 mars (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a déclaré ce lundi que la Corée du Sud continuerait de chercher à renforcer la coopération avec le Japon et a souligné qu'elle aiderait à solidifier le partenariat trilatéral avec les Etats-Unis.

«Notre gouvernement est prêt à s'asseoir avec le gouvernement japonais à tout moment et à avoir un dialogue», a-t-il dit dans un discours télévisé à l'occasion du jour du mouvement d'indépendance du 1er-Mars.

Il a ajouté que les deux pays voisins pouvaient résoudre les questions en suspens liées à l'histoire partagée «avec sagesse» s'ils «se mettent à la place de l'autre».

Durant la cérémonie de commémoration du soulèvement de Coréens contre le colonisateur japonais en 1919, il a appelé les deux parties à surmonter l'«obstacle» d'avoir échoué à séparer les questions relatives à l'histoire avec des efforts orientées vers le futur.

La cérémonie a eu lieu au parc Tapgol, à Séoul, le premier parc moderne qui a été construit dans la capitale et le lieu de naissance du mouvement historique où la Proclamation de l'indépendance a été lue.

«Une coopération bilatérale aiderait les deux pays et favoriserait la stabilisation et la coprospérité en Asie du Nord-Est. Elle aiderait aussi la coopération trilatérale entre la Corée du Nord, les Etats-Unis et le Japon», a ajouté le président.

Moon a par ailleurs promis de poursuivre les efforts pour dénucléariser la péninsule coréenne et établir une paix durable.

Il a réaffirmé les trois principes de sa politique intercoréenne : la tolérance zéro face à la guerre, une garantie de sécurité mutuelle et la coprospérité.

En outre, le chef de l'Etat a dit espérer que Pyongyang commence à coopérer avec d'autres pays pour une participation à l'«Initiative de coopération en Asie du Nord-Est» visant à créer des partenariats pour affronter les crises sanitaires comme celle du nouveau coronavirus (Covid-19).

«Cela servira de force pour ouvrir la porte de la coprospérité et de la paix sur la péninsule coréenne et en Asie de l'Est», a-t-il expliqué.

Moon a promis que Séoul coopérerait pour assurer le succès des Jeux olympiques de Tokyo prévus cette année. Selon lui, ils offriront l'occasion pour les deux Corées, les Etats-Unis et le Japon d'avoir un dialogue.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page