Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(4e LD) Coronavirus : moins de 400 cas pour le 3e jour, la rentrée scolaire susceptible d'entraîner un rebond

Actualités 02.03.2021 à 16h37
Un membre du personnel médical effectue un test Covid-19 sur une personne dans un centre de dépistage temporaire situé devant la gare de Séoul, au centre de la capitale, le lundi 1er mars 2021.
Rentrée scolaire
Vaccin Pfizer

SEOUL, 02 mars (Yonhap) -- Les cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) sont restés en dessous de 400 pour le troisième jour consécutif ce mardi car moins de tests sont menés au cours du week-end, alors que les écoles du pays ont entamé une nouvelle année scolaire sur fond d'inquiétudes persistantes sur un éventuel rebond.

Le pays a rapporté 344 nouveaux cas de Covid-19, dont 319 infections locales, portant le nombre total à 90.372, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Le chiffre est légèrement inférieur aux 355 enregistrés hier et 356 dimanche, probablement à cause du nombre réduit de tests effectués au cours du week-end. Le bilan des cas de Covid-19 de la Corée du Sud a dépassé les 90.000 pour la première fois hier, environ 13 mois après la confirmation du premier cas le 20 janvier de l'année dernière.

Le pays a ajouté un autre décès, portant le total de cas mortels à 1.606. Le taux de mortalité s'est situé à 1,78%.

Alors que les derniers chiffres représentent une forte baisse par rapport aux plus de 1.000 cas journaliers rapportés à la fin de décembre et le pays a entamé une campagne de vaccination de masse vendredi dernier, le gouvernement a prolongé de deux semaines les mesures de distanciation sociale en place à compter de lundi.

Le grand Séoul, foyer de près de la moitié des 52 millions d'habitants du pays, est placé sous le niveau 2, le troisième plus élevé de son système à cinq niveaux, et les autres régions sont soumises au niveau 1,5. Les rassemblements privés de cinq personnes ou plus sont interdits.

Le plafond de fréquentation est fixé à un tiers pour les écoles élémentaires et collèges, mais il peut être assoupli aux deux tiers en fonction de la situation de la pandémie.

Le gouvernement projette aussi d'organiser une audience publique ce vendredi avant de réorganiser le régime actuel de distanciation sociale dans le but d'alléger le fardeau sur les petits commerçants.

Des infections groupées dans des lieux de travail, hôpitaux et établissements à risque continuent aussi d'entraver les efforts antivirus du pays.

Les autorités surveillent étroitement la propagation de variants du Covid-19 plus contagieux. Jusqu'à hier, les autorités sanitaires ont confirmé 156 cas liés.

Le pays a entamé sa campagne de vaccination contre le Covid-19 vendredi dernier en administrant le vaccin AstraZeneca à des membres du personnel soignant et patients âgés de moins de 65 ans d'établissements de soins et hôpitaux. Il a également donné les premières doses du vaccin Pfizer à des membres du personnel médical en première ligne le week-end dernier.

Les autorités sanitaires ont déclaré envisager d'adopter un passeport de vaccination pour les personnes ayant reçu une piqûre même s'il faudra encore du temps pour mettre en place la politique.

«Même si les personnes sont inoculées, nous n'avons pas suffisamment de données (sur l'efficacité des vaccins) et elles peuvent toujours connaître des infections asymptomatiques», a noté Yoon Tae-ho, haut officiel du ministère de la Santé et des Affaires sociales.

Le pays a administré 1.442 doses de vaccin hier, portant le total de personnes vaccinées à 23.086, selon la KDCA. Le vaccin AstraZeneca a représenté 22.191 personnes inoculées alors que Pfizer en a englobé 895. Le pays vise à atteindre une immunité collective d'ici novembre.

Un total de 156 cas d'effets secondaires après une vaccination ont été rapportés jusqu'à présent, même s'ils ont tous manifesté des symptômes modérés comme de la fièvre.

Parmi les infections transmises localement, 120 nouveaux cas ont été signalés à Séoul et 111 dans la province du Gyeonggi entourant la capitale. Incheon, à l'ouest de Séoul, a identifié 10 contaminations supplémentaires.

La ville portuaire de Busan, dans le sud-est du pays, a recensé 17 cas supplémentaires alors que Daegu, à 302 km au sud-est de la capitale, en a ajouté 12.

Une usine de fabrication de chaudières à Asan, dans la province du Chungcheong du Sud, a rapporté cinq nouveaux patients du Covid-19, portant le total à 203.

Un centre d'appels à Gwangju, à 330 km au sud de Séoul, a signalé 69 cas jusqu'à présent.

De même, le pays a identifié plus de 80 nouveaux cas parmi 4.000 étrangers qui ont été testés à Dongducheon, au nord de Séoul. Une enquête plus approfondie est en cours.

Le pays a ajouté par ailleurs 25 cas importés, portant le nombre total à 7.088. Les Etats-Unis ont été à l'origine de neuf cas importés et l'Indonésie et le Pakistan de trois chacun.

Le total de patients dans un état grave ou critique a été de 135, en baisse de quatre par rapport à la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 81.338, en hausse de 268 sur un jour.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page