Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les travailleurs étrangers dans l'agriculture et la pêche auront droit immédiatement à l'assurance maladie

Actualités 02.03.2021 à 16h55
Des travailleurs étrangers dans une ferme. (Photo fournie par Yonhap News TV)
Conférence de presse pour exhorter le gouvernement à améliorer les conditions de travail des travailleurs étrangers. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 02 mars (Yonhap) -- Les étrangers embauchées dans des fermes et pêcheries pourront bénéficier de l'assurance maladie dès leur arrivée dans le pays, a fait savoir ce mardi le ministère de l'Emploi et du Travail.

Le ministère a annoncé une série de mesures visant à améliorer les conditions de travail des étrangers, avec le ministère de la Santé et des Affaires sociales et le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales.

Les mesures interviennent après qu'une personne de nationalité étrangère a été retrouvée morte dans une serre qui était utilisée comme un logement de fortune en décembre.

La révision permettra aux étrangers de demander la couverture de l'assurance maladie dès qu'ils arriveront. En vertu des règles actuelles, un étranger doit attendre six mois avant la demande pour devenir un assuré de district et non un assuré basé sur l'emploi, a rappelé le ministère.

Les travailleurs ne peuvent pas accéder à l'assurance maladie basée sur l'emploi car leurs employeurs qui sont dans les industries de l'agriculture et de la pêche ne sont pas inscrits comme des entreprises.

La révision donne également aux étrangers les mêmes avantages que les agriculteurs et pêcheurs locaux, dont une couverture allant jusqu'à 50% des primes de l'assurance maladie, selon le ministère.

De plus, les étrangers peuvent maintenant changer leur lieu de travail plus facilement.

En vertu des règles actuelles, les étrangers sont restreints à cinq changements dans une période de cinq ans dans le cas où les employeurs résilient le contrat.

Bien que la restriction ne s'applique pas pour les cas de fermeture d'entreprise ou de traitement injuste réservé aux travailleurs, les préoccupations sur les violations des droits humains ont été soulevées.

Pour traiter le sujet, le ministère a dit avoir changé les termes pour permettre aux étrangers de chercher un nouvel emploi s'ils doivent séjourner dans des serres, souffrent d'une blessure nécessitant au moins trois mois de repos, ou sont victimes d'un abus sexuel de la part d'employeurs, collègues ou membres de famille de leur employeur.

Le gouvernement donnera six mois aux entreprises agricoles et de la pêche qui fournissent aux travailleurs étrangers des serres et d'autres structures provisoires comme des hébergements pour améliorer leurs conditions de logement.

S'ils ne respectent pas les règles, leur licence d'exploitation sera annulée et les travailleurs seront autorisés à chercher un nouvel emploi.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page