Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Hydrogène : 5 chaebols comptent investir 43.000 Mds de wons d'ici 2030

Economie 02.03.2021 à 19h50

SEOUL, 02 mars (Yonhap) -- Un groupe de cinq grands conglomérats sud-coréens a annoncé ce mardi son intention d'investir 43.000 milliards de wons (38,2 milliards de dollars) dans l'industrie de l'hydrogène dans le cadre de la dernière initiative visant à répondre à la demande croissante pour cette source d'énergie écologique.

Dans le cadre de ce plan, SK, Hyundai Motor, POSCO, Hanwha et Hyosung construiront une large gamme d'infrastructures d'hydrogène pour la production et le stockage d'hydrogène d'ici 2030, selon le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Le gouvernement a déclaré qu'il prévoyait de ne ménager aucun effort pour soutenir les entreprises, soulignant que leurs projets serviront de jalon pour sa campagne verte.

«La fourniture d'hydrogène abordable étant cruciale pour l'économie de l'hydrogène, le gouvernement prévoit de mettre en place un système dans lequel il pourra fournir un soutien à toutes les étapes de la production, du transport et de l'application», a expliqué le Premier ministre Chung Sye-kyun à SK Incheon Petrochem, une filiale du plus grand raffineur pétrolier sud-coréen SK Innovation.

(LEAD) Hydrogène : 5 chaebols comptent investir 43.000 Mds de wons d'ici 2030 - 1

Dans les détails, SK, qui a sous son aile la principale société énergétique du pays, SK Innovation Co., prévoit d'investir 18.500 milliards de wons pour créer des installations capables de produire jusqu'à 30.000 tonnes d'hydrogène par an.

SK compte démarrer la fourniture de gaz à partir de 2023 dans la grande région de Séoul, pour alimenter quelque 200.000 voitures à pile à hydrogène.

Hyundai prévoit d'injecter 11.100 milliards de wons dans des projets de recherche et développement liés aux voitures à hydrogène, tout en installant davantage de bornes de recharge.

En outre, le président du groupe Hyundai Motor, Chung Euisun, a tenu une autre réunion avec le président du groupe SK, Chey Tae-won, à SK Incheon Petrochem afin de renforcer leur coopération dans l'industrie de l'hydrogène.

Le groupe SK projette de remplacer progressivement ses 1.500 véhicules par des véhicules électriques de Hyundai, selon Hyundai Motor.

Hyundai Motor a également déclaré que l'entreprise et le groupe SK discuteraient des moyens d'installer des chargeurs de piles à combustible à hydrogène et des chargeurs de véhicules électriques rapides dans les stations-service de SK à travers le pays.

Séoul a indiqué plus tôt qu'il s'était fixé pour objectif de construire suffisamment d'infrastructures jusqu'en 2022 pour permettre à toutes les voitures à hydrogène d'atteindre des bornes de recharge dans les 30 minutes à l'échelle nationale.

POSCO dépensera 10.000 milliards de wons pour explorer des méthodes permettant d'exploiter l'hydrogène au lieu du charbon lors de sa production d'acier.

Ces mesures vont dans le sens de la campagne phare du gouvernement pour l'économie hydrogène, qui vise à rompre avec les sources d'énergie traditionnelles et à opter plutôt pour l'hydrogène et d'autres énergies renouvelables.

L'administration Moon Jae-in a également promis d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, ce qui signifie réduire efficacement les émissions de carbone à zéro.

L'hydrogène est une alternative écologique aux combustibles fossiles, car les automobiles fonctionnant grâce à cette ressource ne créent que de l'eau lors du processus de production d'électricité. Il peut être produit comme sous-produit d'installations industrielles, y compris des usines pétrochimiques.

as26@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page