Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le gouvernement veut créer davantage d'emplois dans le secteur des services frappé par la pandémie

Actualités 03.03.2021 à 15h50
Une rue de Myeongdong, un quartier commerçant à Séoul, est désert en raison des inquiétudes liées au nouveau coronavirus (Covid-19), le dimanche 24 janvier 2021.

SEOUL, 03 mars (Yonhap) -- Le gouvernement déploiera des efforts pour créer d'ici 2025 pas moins de 300.000 emplois dans le secteur des services durement frappé par la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19), a annoncé ce mercredi le ministre de l'Economie et des Finances Hong Nam-ki.

Hong a dévoilé une feuille de route pour le développement du secteur des services en vertu de laquelle le pays cherchera à aider la filière des services à mener des activités sans contact grâce au numérique.

«Le secteur des services du pays traîne derrière l'industre manufacturière en termes de productivité et d'innovation», a observé le ministre lors d'une réunion gouvernementale sur l'économie.

Dans le cadre du plan, le pays projette d'aider les patrons de magasins et de sociétés de petite taille à établir un système intelligent dans le but de les encourager à mieux répondre à la tendance sans contact.

Une fois que la situation épidémique aura été ramenée sous contrôle, le ministère des Finances relancera la distribution de bons et coupons pour stimuler les secteurs de la culture, des sports, de l'hôtellerie et de la restauration.

«Le gouvernement cherchera à multiplier l'utilisation de coupons en ligne dans le but de stimuler la consommation des ménages sur fond de pandémie», a déclaré le vice-ministre des Finances Kim Yong-beom lors d'un point de presse.

Dans le cadre des efforts visant à développer le secteur des services, le gouvernement projette d'accroître ses investissements dans la recherche et développement (R&D) liée aux services à 7.000 milliards de wons (6,2 milliards de dollars) au cours des cinq prochaines années, en hausse par rapport aux 4.000 milliards de wons dépensés au cours de la période 2016-2020.

La filière des services en face à face comme l'hôtellerie-restauration a été durement frappée par la pandémie alors qu'un grand nombre de personnes se sont abstenues de sortir par crainte d'infection.

L'économie sud-coréenne est sur la voie de la reprise grâce aux exportations solides mais la demande intérieure et le marché de l'emploi restent stagnants sur fond de pandémie.

L'année dernière, la production du secteur des services a reculé de 2% par rapport à l'année précédente, une baisse beaucoup plus importante que le repli de 0,8% de la production industrielle, selon Statistique Corée (KOSTAT).

De même, le pays a vu 218.000 postes détruits l'an dernier, la plus forte perte en plus de deux décennies.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page