Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Partage des coûts de défense : Washington et Séoul seraient «très proches» d'un accord

Actualités 04.03.2021 à 09h09

WASHINGTON, 03 mars (Yonhap) -- Les Etats-Unis et la Corée du Sud sont sur le point de parvenir à un accord dans leurs longues négociations pour fixer la part de Séoul dans le coût du maintien des troupes américaines sur la péninsule coréenne, a annoncé ce mercredi un porte-parole du département d'Etat américain.

«Nous sommes sur le point de parvenir à une entente sur l'Accord des mesures spéciales (SMA) mis à jour», a déclaré l'officiel du département à l'agence de presse Yonhap dans un e-mail.

Ces remarques interviennent alors que les alliés doivent tenir une nouvelle série de pourparlers cette semaine à Washington.

«Nous pouvons confirmer que le 5 mars 2021, des représentants du gouvernement des Etats-Unis d'Amérique et du gouvernement de la république de Corée se réuniront pour discuter du 11e Accord des mesures spéciales à Washington», a indiqué le responsable sous couvert d'anonymat.

Les pourparlers sur le renouvellement du SMA ont commencé fin 2019, mais les pays n'ont pas été en mesure de trouver un terrain d'entente, malgré le dernier accord bilatéral qui a expiré fin 2019.

L'ancienne administration de Donald Trump avait initialement demandé à Séoul de payer 5 milliards de dollars par an pour aider à maintenir les 28.500 membres des Forces américaines en Corée du Sud avant de réduire sa demande à une augmentation de 50%.

Séoul avait proposé d'augmenter son partage des coûts de 13% par rapport aux 870 millions de dollars payés en 2019.

Le président américain Joe Biden a déclaré plus tôt qu'il ne chercherait pas à «extorquer» les alliés des Etats-Unis.

En février, les Etats-Unis et le Japon ont signé une prolongation d'un an de leur SMA bilatéral, avec une augmentation de 1,2% de la contribution du Japon à leur défense conjointe.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page