Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Plus forte croissance des prix à la consommation en un an en février

Actualités 04.03.2021 à 10h02
Des œufs dans une grande surface à Séoul le lundi 1er mars 2021.
Prix de l'essence dans une station-service le dimanche 28 février 2021.
(2e LD) Plus forte croissance des prix à la consommation en un an en février - 3

SEOUL, 04 mars (Yonhap) -- Les prix à la consommation ont augmenté au rythme le plus rapide en un an en février, principalement en raison d'une forte hausse des prix des produits agricoles et de l'élevage, ont montré ce jeudi des données de Statistique Corée (KOSTAT).

L'indice des prix à la consommation a augmenté de 1,1% en glissement annuel en février après une progression de 0,6% sur un an le mois précédent, selon les données.

Cela représente la hausse la plus rapide sur un an depuis février 2020, mois où l'indice des prix a augmenté de 1,1%.

Le taux d'inflation a été supérieur à 1% pour la première fois depuis le mois de septembre 2020.

En glissement mensuel, l'indice a augmenté de 0,5% le mois dernier après avoir affiché une hausse de 0,8% en janvier.

L'inflation de base, qui exclut les prix des produits alimentaires et de l'énergie, a crû de 0,3% sur un an le mois dernier.

Les pressions inflationnistes du pays demeurent modérées sur fond de pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19). Mais la hausse récente des prix des produits alimentaires et du pétrole a suscité des inquiétudes selon lesquelles l'inflation pourrait augmenter sur fond de baisse économique.

Le mois dernier, les prix des produits agricoles, du bétail et de la pêche ont bondi de 16,2% en glissement annuel, le gain le plus rapide en 10 ans.

Les prix des produits de la ferme ont progressé de 21,3%, alors que la production de légumes a été réduite en raison du temps froid, selon KOSTAT.

Affectés par l'épidémie de grippe aviaire, les prix des œufs ont fortement augmenté de 41,7% en glissement annuel. Les prix des produits pétroliers ont diminué de 6,2% sur un an, tandis que ceux des services ont progressé de 0,5%.

Les prix des logements n'ont montré aucune diminution malgré les efforts du gouvernement pour stabiliser les prix immobiliers. Les prix des logements ont augmenté de 0,9% par rapport à l'année dernière en février, marquant un gain sur un an pour le 10e mois consécutif.

L'agence de statistiques a prédit que la croissance des prix à la consommation devrait continuer alors que les pressions inflationnistes de l'offre et de la demande persistent.

«Mais comme les autorités projettent de faire des efforts politiques (pour stabiliser l'inflation), la situation ne semble pas être inquiétante», a indiqué un officiel de KOSTAT.

Mais les faibles pressions inflationnistes devraient donner à la Banque de Corée (BOK) une plus grande marge de manœuvre pour maintenir une politique monétaire accommodante.

La BOK a gelé son taux d'intérêt directeur au plus bas historique de 0,5% en février sur fond d'incertitudes économiques persistantes autour de la pandémie. Elle vise à maintenir l'inflation à 2% à moyen terme.

La BOK a révisé à la hausse ses perspectives d'inflation à 1,3% après son estimation précédente de 1%, en citant la reprise économique et le bond des prix du pétrole.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page