Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud et les EAU signent un accord pour coopérer dans l'industrie de l'hydrogène

National 04.03.2021 à 21h47
Coopération Corée-EAU

SEOUL, 04 mars (Yonhap) -- La Corée du Sud a déclaré ce jeudi être convenu avec les Emirats arabes unis (EAU) de faire des efforts conjoints pour explorer les ressources durables comme l'hydrogène, dans la ligne droite de leur objectif de réduire leur empreinte carbone.

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, Sung Yun-mo, a tenu une réunion en ligne avec le ministre de l'Industrie et des Technologies avancées des Emirats arabes unis, Sultan Ahmed Al Jaber, déclarant que les deux pays étendront leurs liens au-delà des secteurs traditionnels, tels que le pétrole, selon le ministère.

«Nous menons activement des projets liés au New Deal vert. Les EAU mettant en œuvre la stratégie énergétique 2050, les deux pays peuvent élargir leurs liens dans le secteur de l'énergie verte, y compris l'hydrogène», a déclaré Sung lors de la réunion.

Le New Deal vert est l'un des quatre piliers du projet de la Corée du Sud visant à investir 160.000 milliards de wons (142 milliards de dollars) d'ici 2025 dans le cadre du New Deal pour créer 1,9 million d'emplois et relancer l'économie touchée par le coronavirus.

Ils ont signé un mémorandum d'entente en vue de renforcer leurs échanges dans les technologies et les commerces liés à l'hydrogène.

L'hydrogène est considéré comme une alternative écologique aux combustibles fossiles, car les automobiles fonctionnant avec cette ressource n'émettent que de l'eau dans leur processus de production d'électricité. L'hydrogène peut être produit en tant que sous-produit des installations industrielles, y compris des usines pétrochimiques.

Cette démarche intervient alors que la Corée du Sud prévoit d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Les EAU étaient par ailleurs le 24e partenaire d'exportation de la Corée du Sud en 2020.

Les exportations vers le pays du Moyen-Orient ont atteint 3,6 milliards de dollars en 2020, en hausse de 5,5% par rapport à l'année précédente. La Corée du Sud a principalement expédié des pièces automobiles aux Emirats arabes unis, alors qu'elle a importé du pétrole et d'autres produits pétrochimiques.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page