Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le feu engloutit un ancien temple bouddhiste dans la région du sud-ouest

Actualités 05.03.2021 à 22h04

JEONGEUP, 05 mars (Yonhap) -- Le feu a détruit ce vendredi le bâtiment principal du temple Naejang, l'un des plus anciens temples bouddhistes de Corée du Sud, dans ce qui serait un incendie criminel, ont déclaré les pompiers.

Les pompiers ont été informés de l'incendie dans temple situé dans la ville de Jeongeup, dans le sud-ouest du pays, vers 18h30.

L'incendie a détruit le bâtiment en bois Daewungjeon. Les pompiers tentent d'empêcher le feu de se propager à d'autres structures, ont déclaré les autorités. Aucune victime n'a été signalée.

La police a arrêté l'incendiaire présumé, un moine de 53 ans.

Construit pour la première fois en 636 sous le règne du roi Mu du royaume de Baekje (18 avant JC-668 après JC), le temple a brûlé en 1951 pendant la guerre de Corée (1950-53) et a été restauré en 1958.

Un autre incendie causé par un court-circuit a détruit Daewungjeon en octobre 2012, ainsi que toutes les statues et peintures bouddhistes à l'intérieur, avant que le bâtiment ne soit restauré en 2015.

Le bâtiment Daewungjeon du temple Naejang à Jeongeup est englouti par les flammes le 5 mars 2021. (Photo fournie par les pompiers de la province du Jeolla du Nord. Archivage et revente interdits)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page