Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(4e LD) Coronavirus : moins de 400 nouveaux cas, mais crainte d'une résurgence de l'épidémie

National 08.03.2021 à 16h37
Des officiels sanitaires guident des voyageurs arrivant de l'étranger à une porte d'arrivée de l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, le mercredi 24 février 2021.
Centre de dépistage pour le nouveau coronavirus sur la place de la gare de Séoul. (Photo d'archives Yonhap)
Un travailleur médical se fait vacciner contre le nouveau coronavirus (Covid-19) à l'hôpital Gangneung Asan, dans la province du Gangwon, le vendredi 5 mars 2021. (Photo fournie par l'hôpital Gangneung Asan. Revente et archivage interdits)
Des personnes font la queue pour se faire dépister au nouveau coronavirus dans un centre provisoire installé dans un parc à Daegu, à 238 km au sud-est de Séoul, le dimanche 7 mars 2021.
Une membre du personnel médical effectue un test de dépistage pour le nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre installé sur la place de la gare de Séoul le dimanche 7 mars 2021.
Une membre du personnel médical effectue un test de dépistage pour le nouveau coronavirus (Covid-19) dans un centre installé sur la place de la gare de Séoul le dimanche 7 mars 2021.

SEOUL, 08 mars (Yonhap) -- Les cas supplémentaires de nouveau coronavirus (Covid-19) ont baissé en dessous de 400 ce lundi, probablement en raison du fait que moins de tests de dépistage ont été effectués au cours du week-end, mais les autorités sanitaires craignent toujours une résurgence des cas de virus alors que les activités en extérieur augmentent en raison du temps plus doux.

Le pays a rapporté 346 nouveaux cas de Covid-19, dont 335 infections locales, portant le nombre total de cas à 92.817, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA).

Les infections journalières ont diminué après être restées au-dessus de 400 pendant deux jours d'affilée, avec 416 cas dimanche et 418 samedi.

Le pays a ajouté huit décès supplémentaires, portant le bilan des morts à 1.642. Le taux de mortalité était de 1,77%, a déclaré la KDCA.

Après avoir atteint un pic à la fin de l'année dernière, les infections journalières du pays ont diminué progressivement depuis, grâce aux mesures antivirus renforcées.

Le chiffre quotidien, cependant, est resté entre 300 et 500 ces derniers temps alors que des clusters d'infections sont concentrés dans la région métropolitaine de Séoul, foyer de près de la moitié des 52 millions d'habitants de la nation.

Les autorités ont averti à maintes reprises que la population devait respecter la distanciation sociale et rester chez elle alors que de plus en plus d'activités à l'extérieur auraient lieu durant le printemps.

«Il y a des risques croissants parmi les élèves qui sont retournés à l'école et les personnes qui voyagent et rencontrent d'autres gens au printemps», a dit la directrice de la KDCA, Jeong Eun-kyeong, lors d'un point de presse. «Nous renforcerons les inspections sur place pour nous assurer que les efforts antivirus sont maintenus dans les établissements de loisirs et publics.»

La zone métropolitaine de Séoul est actuellement sous le niveau 2 du régime de distanciation sociale, le troisième plus élevé d'un système en comptant cinq, et les autres régions sont sous le niveau 1,5.

L'interdiction des réunions privées de cinq personnes ou plus est restée en place, tandis que les rassemblements entre membres de la famille immédiate sont autorisés.

La Corée du Sud a décidé provisoirement d'adopter un nouveau régime de distanciation sociale à quatre niveaux qui autorisera les commerces tels que les cafés et les restaurants à poursuivre leurs activités dans le cadre d'efforts de confinement volontaires. Les autorités projettent de finaliser le nouveau régime d'ici la fin du mois.

Les autorités sanitaires ont dit qu'elles décideraient ce vendredi au plus tôt de la prolongation ou de l'abaissement du niveau de distanciation sociale actuellement en application.

Les mesures actuelles, comprenant une interdiction de rassemblements, seront en vigueur jusqu'au 14 mars.

Le pays est également dans le premier stade de sa campagne de vaccination, qui a commencé le 26 février avec des vaccins d'AstraZeneca et Pfizer.

Les autorités sanitaires ont fait savoir qu'un total de 316.865 personnes ont été inoculées jusqu'à présent, dont 2.047 dimanche.

Le vaccin AstraZeneca a été inoculé à 311.583 personnes, tandis que 5.282 ont reçu le vaccin Pfizer.

Le nombre de personnes qui ont rapporté des effets secondaires après l'inoculation a atteint 3.915 jusqu'à présent, en hausse de 226 par rapport à la veille. La plupart d'entre elles ont manifesté des symptômes communs et légers, tels qu'un mal de tête et de la fièvre.

Trois autres personnes sont décédées après avoir reçu le vaccin, portant le total à 11, bien que leur corrélation n'ait pas été prouvée.

Un groupe d'experts médicaux qui ont enquêté sur huits décès ont conclu provisoirement qu'il n'y avait pas de relation de causalité entre leur décès et la vaccination.

Jeong a ajouté que le pays déciderait plus tard cette semaine de donner ou non l'approbation finale à l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca pour les personnes âgées de 65 ans ou plus après qu'un groupe d'experts locaux a conclu que le vaccin convient à cette tranche d'âge en se basant sur des nouvelles données d'Angleterre et d'Ecosse.

Le vaccin AstraZeneca est administré pour le moment aux travailleurs et patients de moins de 65 ans dans des maisons de soins à long terme. La Corée du Sud a initialement exclu les personnes âgées de 65 ans ou plus en raison d'un manque de données sur son efficacité chez les personnes âgées.

La Corée du Sud vise à atteindre une immunité collective d'ici le mois de novembre.

Les autorités sanitaires ont ajouté que le pays avait confirmé 20 cas supplémentaires de variants du Covid-19, portant le total à 182, depuis que le pays a rapporté la première infection à un variant en octobre de l'année dernière.

Parmi les nouveaux cas, 16 étaient liés au variant britannique, suivi de la mutation sud-africaine avec trois transmissions.

Parmi les 335 infections locales, 97 cas ont été rapportés à Séoul et 128 dans la province du Gyeonggi. Incheon, 40 km à l'ouest de Séoul, a identifié 15 nouvelles transmissions. Les trois régions, qui composent la zone métropolitaine de Séoul, ont représenté 71,6% des nouveaux cas locaux.

La Corée du Sud a signalé 11 cas importés, portant le nombre total de tels cas à 7.188.

Le total des patients dans un état grave ou critique a été de 128, en baisse de six par rapport à la veille.

Le nombre total de personnes ayant quitté l'hôpital après un rétablissement complet s'est élevé à 83.474, en hausse de 254 sur un jour.

Le pays a effectué 6.861.809 tests de dépistage pour le Covid-19 jusqu'à présent, dont 18.683 hier.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page