Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Visite du ministre de l'Unification au bunker de commandement en temps de guerre

Actualités 11.03.2021 à 22h05

SEOUL, 11 mars (Yonhap) -- Le ministre de l'Unification, Lee In-young, a récemment effectué une rare visite dans un bunker caché servant de centre de commandement en temps de guerre alors que se déroule un exercice militaire conjoint au printemps avec les Etats-Unis, a déclaré ce jeudi une source.

Lee a visité mercredi le «bunker B-1» à Séoul avec le ministre de la Défense Suh Wook pour encourager les soldats, a indiqué la source. Le bunker, sous le contrôle du Commandement militaire de la défense de la capitale, sert de centre de commandement des forces sud-coréennes en cas de conflit armé avec la Corée du Nord.

La visite de Lee intervient alors que la Corée du Sud et les Etats-Unis ont débuté ce lundi un entraînement de poste de commandement combiné (CCPT) simulé par ordinateur, qui implique un «niveau minimum de troupes» compte tenu de l'épidémie de coronavirus.

Lee a dit souhaiter trouver une solution «sage» et «flexible» au problème afin d'éviter l'escalade des tensions intercoréennes.

Dans son interview avec un média local mardi, Lee a souligné la nécessité de maintenir les exercices conjoints à «au moins un niveau de base» pour que Séoul puisse reprendre le contrôle opérationnel (OPCON) en temps de guerre de ses troupes, détenu par Washington, indiquant que les exercices ont cependant été réduits au minimum.

Séoul et Washington effectuent généralement des exercices conjoints d'envergure deux fois par an, au printemps et en été, ainsi que des exercices à plus petite échelle tout au long de l'année.

Depuis 2019, les principaux exercices ne comprennent pas d'exercices en plein air dans le cadre des efforts de paix avec la Corée du Nord.

La Corée du Nord a longtemps exigé l'arrêt des exercices militaires conjoints entre les deux alliés, les dénonçant comme une répétition avant une invasion. Le Nord est resté silencieux à propos de l'exercice en cours.

Le ministre de l'Unification, Lee In-young, prend la parole lors d'une réunion du conseil des échanges et de la coopération intercoréens au complexe gouvernemental à Séoul, le 14 janvier 2021.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page